Sommaire

"Ces vaccins, quoi qu’on s’en défende, ont quand même été fabriqués dans la précipitation"

La première raison, pour laquelle je n’ai pas souhaité me faire vacciner, c’est que je suis immunisé par la maladie. Comme la majorité des pathologies infectieuses virales, la Covid-19 est une maladie immunisante, quoi qu’on ait pu dire. Au même titre que la varicelle, les oreillons, la rougeole, la rubéole, l’hépatite A et tout un ensemble de maladies virales aigües et immunisantes. J’ai contracté la Covid-19 en avril 2020. Selon moi, je suis immunisé. En outre, je suis relativement discipliné et je suis de façon rigoureuse les mesures de prévention, à savoir le port d’un masque efficace lorsque les circonstances se prêtent à la contamination. Ensuite je m’efforce de respecter les distances et je suis vigilant quant à la désinfection des mains. Donc si vous ajoutez le fait que je sois immunisé, au fait de respecter les trois mesures qui sont le masque, la distanciation et l’hygiène des mains, je considère que je suis à l’abri d’une contamination et que, par ailleurs, je ne suis pas dangereux pour les autres.

L’autre raison, c’est que ces vaccins, quoi qu’on s’en défende, ont quand même été fabriqués avec une précipitation et les essais de phase 3 [qui précèdent la commercialisation, ndlr] n’ont pas été complètement terminés. Cette étape a pour but de détecter les intolérances à moyen terme, qui n’apparaissent pas dans un cours délai. Les vaccins contre la Covid-19 ne sont donc pas totalement sûrs. Par ailleurs, il y a toujours le risque d’impuretés relatif à la qualité de fabrication. Évidemment, on vous dira qu’on suit les procédures de fabrication, la traçabilité... Mais on sait très bien que lorsqu’on réalise des contrôles dans les laboratoires, on a parfois des surprises. Il y a toujours un risque d’impuretés dans les vaccins, lié au mode de fabrication. Ce qui peut impliquer des effets indésirables graves.

Pr Stéphane Gayet, infectiologue, hygiéniste au CHU de Strasbourg

Sources

Merci au Pr Stéphane Gayet, infectiologue au CHU de Strasbourg, au Dr Raymond Betzinger, médecin généraliste et au Dr Céline Foster*, médecin généraliste

*Pour des raisons d’anonymat, ce nom a été modifié

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.