Sommaire

© Istock

Après les symptômes respiratoires, la fièvre, la perte de goût ou d'odorat, ou encore les troubles digestifs, de nouveaux symptômes ont fini par rejoindre la longue liste des signes de Covid-19 : les lésions cutanées.

Le Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues (SNDV) évoquait via un communiqué de presse en date du 6 avril, des rougeurs persistantes, parfois douloureuses et de lésions d’urticaire passagères. "Un groupe Whatsapp de plus de 400 dermatologues (libéraux et hospitalo-universitaires), organisé par le SNDV, a mis en évidence ces lésions cutanées, associées ou non à des signes de Covid", explique le syndicat.

"Il s’agit d’acrosyndromes (aspect de pseudo-engelures des extrémités), apparition subite de rougeurs persistantes parfois douloureuses, et des lésions d’urticaire passagère", détaille le communiqué de l'organisme.

Selon des recherches publiées au sein du British Journal of Dermatology, plusieurs symptômes dermatologiques associés au COVID-19 ont été identifiés par des dermatologues espagnols, en collaboration avec l'Académie espagnole de dermatologie. Attention, "ces lésions cutanées sont courantes et ne devraient pas nécessairement être à elles seules une source de préoccupation. Une expertise est essentielle pour identifier les symptômes cutanés", explique le British Journal of Dermatology. On passe en revue les symptômes cutanés du Covid-19.

Covid-19 : une éruption buccale (énanthème) pourrait le révéler

Dans une publication scientifique du 15 juillet 2020, des chercheurs espagnols mettent en garde la population face à un nouveau symptôme éventuellement révélateur du Covid-19. Il s'agit de l’énanthème, qui se caractérise par des lésions dans la bouche ressemblant à des taches rouges. Ces dernières pourraient être liées au virus.

Les éruptions cutanées sont cliniquement connues sous le nom d'énanthème, et il n'est pas surprenant qu'elles apparaissent avec Covid-19, a déclaré un dermatologue américain sans lien avec la nouvelle étude.

"Un énanthème est une éruption cutanée [de petites taches] sur les muqueuses, a expliqué de son côté le Dr Michele Green, qui pratique au Lenox Hill Hospital de New York. Il est très fréquent chez les patients atteints d'infections virales comme la varicelle et est caractéristique de nombreuses éruptions virales".

Énanthèmes : ils concernent 29 % des patients de l'étude

L'étude espagnole a été publiée le 15 juillet au sein du JAMA Dermatology. Des chercheurs dirigés par le Dr Juan Jimenez-Cauhe, de l'hôpital universitaire Ramon y Cajal de Madrid, ont examiné 21 patients diagnostiqués début avril présentant des éruptions cutanées associées au virus.

Parmi ces patients, six (29%) souffraient d'énanthèmes à l'intérieur de leur bouche. Les patients affectés étaient âgés de 40 à 69 ans, a déclaré l'équipe, et quatre des six étaient des femmes. L'éruption buccale est apparue deux jours avant le début des autres symptômes et a persisté 24 jours après (avec un délai moyen d'environ 12 jours après le début des symptômes).

Dans la plupart des cas, l'énanthème ne semblait être lié à aucun médicament. C'est pourquoi les chercheurs ont directement associé ce symptôme au coronavirus.

"On ignore toujours à quel point ce symptôme est répandu, car en raison de problèmes de sécurité, de nombreux patients suspects ou confirmés de Covid-19 ne font pas examiner leur cavité buccale", a noté le groupe de Jimenez-Cauhe.

Photo : un énanthème survenu avec une rougeole

Photo : un énanthème survenu avec une rougeole© Creative Commons

Crédit : Steffen Bernard - CC - Licence : domaine public https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Measles_enanthema.jpg

mots-clés : éruption cutanée
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.