10 commandements pour un deconfinement sans risque

Après un troisième confinement, les Français s'apprêtent à retrouver un avant-goût de leur vie d'avant. Depuis ce lundi 3 mai 2021, vous êtes désormais autorisés à sortir sans attestation et sans limite de distance durant la journée - le couvre-feu à 19 h étant néanmoins maintenu. 

Attention, toutefois. Le risque de rebond épidémique, qui obligerait à reporter les prochaines phases du déconfinement progressif, n'est pas à prendre à la légère. Ce n’est donc pas pour rien que le masque reste obligatoire lors de vos sorties.

Sachez néanmoins qu’il ne protège pas à 100 % et n’exonère pas des autres gestes barrières. En public, les citoyens doivent toujours rester à au moins un mètre de distance des autres pour empêcher la propagation du coronavirus. On passe en revue les bons réflexes pour un déconfinement sans risque. Aperçu dans notre diaporama avec l'aide du Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

Les grandes étapes du déconfinement

Le 3 mai marque la fin des attestations de déplacement en journée, la réouverture des écoles, des collèges et des lycées (en demi-jauge pour ces derniers), et l'autorisation des déplacements inter-régionaux.

À partir du 19 mai, le couvre-feu devrait être repoussé à 21 h, et un certain nombre d'établissements pourront rouvrir, à condition de respecter des normes d'hygiène strictes : commerces non essentiels, terrasses des cafés et restaurants, cinémas, salles de spectacle, musées et établissements sportifs. 

Au 9 juin, le couvre-feu devrait être encore repoussé, jusqu'à 23 h. Les salles des cafés et restaurants pourront à nouveau accueillir des clients. Les foires et salons et l'accueil des touristes seront autorisés moyennant un pass sanitaire. Cette date marque également un assouplissement du télétravail et la possibilité de se rassembler à plus de dix personnes. 

Enfin, au 30 juin, le couvre-feu devrait être levé et la vie pourra reprendre presque normalement... sans jamais cesser d'appliquer les gestes barrières. 

Covid-19 : exit le confinement, mais pas les gestes barrières !

"Les occasions de contact augmentent à nouveau à partir du début du déconfinement", soulève le Gouvernement. De ce fait, le respect des gestes barrières et de distanciation physique devra être pris encore plus au sérieux. Le port du masque s’imposera ainsi dans certaines situations. Vous pouvez réduire vos risques d'être infecté par le Covid-19, en appliquant scrupuleusement certaines règles de prudence.

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) préconise de : 

  • se laver fréquemment et soigneusement les mains avec une solution hydroalcoolique, ou à l’eau et au savon afin de tuer le virus s’il est présent sur vos mains ; 
  • maintenir une distance d’au moins un mètre avec les autres personnes ;
  • éviter les lieux très fréquentés : dans ces lieux, la probabilité d’être en contact proche avec un porteur du COVID-19 est plus élevée, et il est plus difficile de maintenir une distance physique d’un mètre ;
  • éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche : les mains sont en contact avec de nombreuses surfaces qui peuvent être contaminées par le virus. Si vous vous touchez les yeux, le nez ou la bouche, le virus peut pénétrer dans votre organisme et vous infecter ;
  • en cas de toux ou d’éternuement, il faut se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude, ou avec un mouchoir et jeter le mouchoir immédiatement après puis se laver les mains ;
  • si vous avez des symptômes, mêmes bénins (toux, maux de tête, légère fièvre), restez chez vous jusqu’à la guérison.

Déconfinement : qui doit mettre le masque ?

Cela fait déjà un an que le port du masque est entré dans le quotidien des Français. Depuis l'été dernier, il est obligatoire dans tous les lieux publics clos. De nombreuses communes ont également imposé son utilisation dans la rue. Et il faut évidemment le mettre au travail, dans les établissements scolaires, dans les commerces ou encore dans les transports. 

Pour rappel, le masque doit être porté par les personnes saines ne présentant pas de symptômes cliniques d'infection virale et n'étant pas en contact avec des personnes présentant ces mêmes symptômes. En effet, les personnes asymptomatiques peuvent transmettre le coronavirus sans le savoir, juste en parlant. Ces masques permettent ainsi de réduire la transmission.

Attention, à partir du moment où vous avez des symptômes du Covid-19, le masque grand public n'est plus adapté, nous mettait en garde le Pr Stéphane Gayet, infectiologue au CHU de Strasbourg, en 2020.

C'est le masque chirurgical qui doit être porté "par le patient contagieux, dès les premiers symptômes, pour prévenir la contamination de son entourage et de son environnement", indique le Ministère de la Santé.

Découvrez dans notre diaporama, nos 10 commandements pour un déconfinement sans risque ! La liste n'est pas exhaustive.

Sources

Merci au Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

Comment puis-je me protéger et éviter que la maladie ne se propage ?, OMS

https://www.lefigaro.fr/retrouvez-le-calendrier-detaille-du-deconfinement-progressif-20210503 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.