Planning familial : une association militante

Le Planning familial est une association caritative loi 1901, créée en 1956 sous l’appellation « La Maternité heureuse ». Le Planning familial n’appartient donc pas à l’État, même s’il reçoit des aides financières de sa part. Au fil des années, il a contribué à de nombreuses avancées sociales, en favorisant notamment l’accès à la contraception pour toutes les femmes et en militant pour le droit à l’avortement.

Les principales missions du Planning familial

Les centres du Planning familial permettent de s’informer sans tabou sur les différentes techniques contraceptives et de choisir sa contraception. Les mineurs peuvent aussi y faire appel pour obtenir gratuitement des pilules, des préservatifs… Un cas d’oubli ou d’accident (préservatif déchiré, par exemple), les centres du Planning familial délivrent aussi la pilule du lendemain. Ils informent également sur les IST (infections sexuellement transmissibles) et permettent d’effectuer des tests de dépistage. De plus, ils accompagnent les femmes et adolescentes souhaitant pratiquer une IVG (interruption volontaire de grossesse). Bon à savoir : le gouvernement a ouvert des centres publics aux fonctions similaires, à savoir les centres de planification et d’éducation familiale (CPEF). Il existe au moins un CPEF ou un centre de Planning familial dans chaque département.

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.