Les différentes méthodes de contraception naturelle

Publié le 20 Août 2018 à 10h31 par La Rédaction Médisite
Pour éviter une grossesse non désirée, plusieurs types de contraception sont à la disposition du couple. Parmi elles, les méthodes de contraception naturelle, à savoir des méthodes qui visent à éviter les rapports pendant la période d’ovulation. Le point sur ces méthodes.

6751761-inline-500x333.jpg© Istock

La méthode Ogino ou méthode du calendrier: une contraception naturelle

Cette méthode repose sur l’abstinence les jours où la femme est fertile, c’est-à-dire de 2 jours avant l’ovulation à 2 jours après l’ovulation. L’ovulation étant censée avoir lieu le quatorzième jour après le début des règles. Ceci n’est valable que pour les femmes dont les cycles sont réguliers et de 28 jours.

La méthode de la température comme contraception naturelle

Cette méthode se base sur l’observation de la courbe de température de la femme, laquelle s’élève de 0,2 à 0,4 degré en période d’ovulation (pendant 3 jours), afin d’éviter les rapports intimes pendant cette période de fertilité. Cela suppose de prendre sa température au lever, à la même heure, quotidiennement. Cependant, la température peut monter pour d’autres raisons que l’ovulation.

Le retrait, une contraception naturelle

Avec la méthode du retrait, l’homme se retire du vagin de la femme avant que l’éjaculation n’ait lieu, pour éviter une fécondation. Cela nécessite de parfaitement maîtriser son éjaculation et fait abstraction des spermatozoïdes aussi présents dans le liquide pré-séminal.Ces méthodes de contraception naturelle ont l’avantage d’être non onéreuses, de ne pas obliger à prendre d’hormones et peuvent se coupler à l’usage de préservatifs. Mais leurs inconvénients sont nombreux, notamment les contraintes de ces méthodes (prise de température, calcul des cycles…), et d’une fiabilité relative.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X