Grossesses extra-utérines : plus nombreuses avec un stérilet ?

Lorsqu'une femme est porteuse d'un stérilet et qu'elle présente des douleurs au ventre, on peut craindre une grossesse extra-utérine, plus fréquemment qu'avec les autres moyens de contraception.

Publicité

5577416-inline-500x333.jpg© Istock©iStock

Pourquoi les grossesses extra-utérines sont-elles plus nombreuses avec un stérilet ?

Une grossesse extra-utérine correspond au développement de l'embryon en dehors de l'utérus, le plus souvent dans une trompe. Le rôle du stérilet n'est pas d'empêcher l'ovulation mais l'implantation de l'œuf dans la cavité utérine. Le risque de grossesse extra-utérine sous stérilet est donc plus élevé qu'avec les autres contraceptions, mais pas plus élevé que chez les femmes n'ayant aucune contraception. Les symptômes apparaissent après quelques semaines de grossesse. Ce sont des douleurs abdominales et des pertes brunâtres. Le risque est l'éclatement de la trompe.

Publicité
Publicité

Que faire face à une grossesse extra-utérine sous stérilet ?

La grossesse extra-utérine est une urgence en raison du risque d'éclatement de la trompe. Lorsqu'il y a un doute sur une grossesse extra-utérine, on pratique un dosage des bêta-hCG qui confirme la grossesse, et une échographie pelvienne qui permet de voir l'œuf dans la trompe. Lorsque le diagnostic est confirmé, le traitement est chirurgical et consiste en l'ablation de tout ou partie de la trompe. Ce geste se fait le plus souvent sous cœlioscopie si le diagnostic est fait précocement. Un autre moyen de contraception que le stérilet est alors à envisager en raison du risque de récidive.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X