"J'ai 39 ans et j'ai été de nature relativement mince jusqu'à mes 30 ans. Puis j'ai pris énormément de poids. Il faut dire que j'occupe un emploi relativement stressant et manger apparaît pour moi comme un réconfort. Aujourd'hui, je ne me reconnais plus dans mon corps et je voudrais commencer par réduire mon estomac. J'ai plus de 20 kilos à perdre et je ne sais pas par où commencer. J'ai entendu parler du régime 1000 calories... Peut-il être une bonne alternative pour moi ? Je précise que je n'ai pas de problème de santé sous-jacent".

Claire, 39 ans

La réponse de Raphaël Gruman, nutritionniste et ambassadeur de Medisite

Le régime 1 000 calories est un mode d'alimentation qui consiste à limiter l'apport énergétique journalier à 1 000 calories par jour. Cette diète est considérée comme un régime hypocalorique (ou régime draconien) car il suppose une diminution drastique de l'apport en calories.

"Le régime 1000 calories est un régime hypocalorique classique qui favorise un équilibre alimentaire avec une restriction calorique. Etant donné que les apports alimentaires classiques d’un homme sont de 2000 kcal et d’une femme de 1800 kcal la balance énergétique est déficitaire et favorise ainsi une perte de poids", souligne Raphaël Gruman.

"Cependant, je ne préconise pas du tout ce type de régime pour plusieurs raisons :

  • Il n’est pas personnalisé et n’est donc pas adapté. En effet, les besoins énergétiques d’une personne lui sont propres et sont dépendants de son sexe, son âge, son activité physique, ses besoins physiologiques du moment et varient même d’un jour à l’autre.
  • La restriction calorique n’est pas une bonne chose, car cela favorise les craquages alimentaires. La faim n’est pas régulée et auprès un certain temps passé en restriction, la faim étant trop forte, on finit par fatalement craquer.
  • Il est compliqué à suivre parce qu'il nécessite de peser et compter les calories pour s’assurer de ne pas dépasser le nombre de calories autorisées.
  • La stabilisation est compliquée. Lorsque l’on ré-augmente les quantités de calories, le poids remonte et cela favorise l’effet yoyo.
  • Il peut provoquer certaines carences nutritionnelles s’il est mal suivi. L’apport alimentaire doit rester équilibré pour s’assurer de couvrir tous les besoins en macroéléments mais aussi en vitamines et minéraux".

Adressez vos courriers à redaction@medisite.fr

Sources

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste et ambassadeur de Medisite 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.