Muguette Fabris, Miss France 1963 : "50 kg a mon election et toujours 50 kg aujourd’hui"

Pour les 100 ans du concours Miss France, l'année dernière, la doyenne du jury n'était autre que Muguette Fabris, sacrée Miss France 1963 à 23 ans au Grand-Théâtre de Bordeaux. La même année, elle termine quatrième dauphine de l’élection internationale Miss Monde.

Et croyez-le ou non, plus de 50 ans après son règne, cette reine de beauté n’a pas pris un gramme ! "Je pesais 50 kg quand j’avais 23 ans et je pèse toujours 50 kg maintenant que j’en ai 80", nous confie-t-elle. Alimentation, alcool, sport… Muguette Fabris, qui a exercé comme professeur de mathématiques au lycée d’Angoulême, n’a rien laissé au hasard pour conserver sa taille de guêpe et surtout pour rester en forme. Entretien exclusif avec une ancienne reine de beauté épatante.

Miss France 1963 : "J’ai toujours banni le sucre de mon alimentation"

Un peu de lait, un bon café et une compote. Voici comment débute une journée pour Muguette. "J’ai la chance d’avoir un verger où je récolte mes fruits complètement bio, puis, je les fais cuire pour en faire une compote. Parfois, je m’autorise un croissant, car c’est important de se faire plaisir", nous raconte l’ancienne Miss. Cette dernière fait néanmoins l’impasse sur le pain blanc. "Je préfère les pains complets plutôt que les farines blanches", tient-elle à préciser.

"Ma règle, c’est de ne pas dépasser plus d’un féculent par jour"

Chaque soir, Muguette a aussi son rituel : un potage de légumes. "Ma règle, c’est de ne pas dépasser plus d’un féculent par jour. Si je mange un féculent le midi, au dîner, je mise sur un légume vert ou inversement, nous partage-t-elle. Je me laisse tenter par du fromage chaque soir. Comme mon dîner ne contient que rarement de la viande, ça compense". Et pas question pour Muguette de se priver de dessert. Cette dernière aime déguster des fruits après chaque plat.

Si elle devait citer un repas coup de cœur, Muguette semble avoir un faible pour le poisson et les fruits de mer. "Je consomme beaucoup de poissons mais aussi des coquillages tels que les moules et les huîtres. J’ai la chance de vivre en bord de mer et de pouvoir profiter de tout cela [Muguette Fabris est domiciliée sur le bassin d’Arcachon, ndlr]. Je mange peu de viande rouge et de manière générale, je ne consomme de la viande pas plus de trois fois par semaine", témoigne l’ancienne Miss.

"Je n’ai jamais fait de régime"

"En fait, je ne me prive de rien. Je n’ai d’ailleurs jamais suivi de régime et je n’ai jamais voulu mincir. Si je ne consomme pas de hamburgers, frites et peu de plats industriels, ce n’est pas une question de régime. C’est parce que ces aliments ne sont pas à mon goût", assure l’ancienne Miss.

Si Muguette précise consommer relativement peu d’alcool, elle s’autorise toutefois un quart de vin par semaine. "Surtout quand je veux me faire plaisir avec des huîtres", complète-t-elle.

À l’approche des fêtes, celle qui a manqué de peu le titre de Miss Monde, se réjouit de déguster certains mets phares de l’hiver. "Comme j’ai vécu longtemps dans le Gers, j’aime tous les ans entamer la saison avec un bon foie gras. Je conseille d’ailleurs à tout le monde de se faire plaisir à l’occasion des fêtes de fin d’année, rapporte Muguette avant d’ajouter ne pas vouloir "exagérer à Noël en enchaînant plusieurs repas copieux".

Mais s’il y a bien une chose sur laquelle l’ancienne Miss ne cède pas, c’est le sucre. "Je garde une alimentation saine et équilibrée. Et surtout, pas de sucre du tout", ajoute-t-elle.

À 80 ans, Muguette Fabris nage un km par jour

"Je suis consciente qu’en dépit de mon alimentation équilibrée, j’ai eu la chance d’échapper à certaines maladies contraignantes et difficiles à soigner qui ont tendance à se manifester avec l’âge. Et contrairement à certaines femmes, la ménopause n’a jamais impliqué de prise de poids chez moi. Il faut dire que je suis ce mode d’alimentation depuis toujours. Je n’ai jamais fumé non plus : tabac et repas trop copieux sont pratiquement incompatibles avec ma façon de vivre", résume Muguette.

La future jurée de l’élection Miss France 2021 accorde une petite place au sport dans sa vie. "Lorsque j’étais jeune je pratiquais le tennis, mais uniquement pour m’amuser avec mes amis. Aujourd’hui, je conserve la natation, principalement pendant la saison estivale. Je nage en piscine et je fais à peu près un km par jour".

Reste plus qu’à espérer que nos Miss France d’aujourd’hui suivent les traces de Muguette Fabris. Si elle a un conseil à donner aux futures reines de beauté et à vous, lecteurs, c’est d’adopter une alimentation variée et de ne jamais oublier de vous faire plaisir.

"Inspirez-vous de la cuisine crétoise [considérée comme la plus saine d’Europe, elle inclut des légumes de saison et accorde une grande place à l’huile d’olive, ndlr]. Et surtout, ne vous privez de rien".

Retrouvez à travers notre diaporama l'évolution de Muguette Fabris en image, de ses 23 ans à aujourd'hui.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Merci à Muguette Fabris, Miss France 1963 et doyenne du jury de Miss France 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.