Les 7 raisons qui expliquent que vous avez toujours faim

Vous avez souvent un petit creux dans la journée ? Vous avez du mal à oublier cette part de gâteau au chocolat dans le réfrigérateur ? Medisite fait le point avec une nutritionniste et une diététicienne sur ces raisons qui expliquent que vous avez du mal à vous retenir quand il s'agit de grignoter.
Les 7 raisons qui expliquent que vous avez toujours faimIstock
Sommaire

Éviter de grignoter entre les repas peut être une véritable épreuve. Pour ne pas avoir de petits creux, il est important de manger à sa faim afin d'être rassasié. En effet, la sensation de satiété est un élément clé pour éloigner les fringales.

Satiété : un mécanisme complexe

La satiété est la sensation d’avoir assez mangé lorsque l’estomac est plein. Cette dernière arrive petit à petit et met un terme à la faim. Le cerveau, et plus particulièrement l’hypothalamus, est le chef d’orchestre de ce processus naturel. L’hypothalamus qui se situe au milieu de cet organe contrôle votre faim. Il va recevoir différents signaux provenant de l’estomac, du foie, de l’intestin et du pancréas qui l’avertissent des besoins de l’organisme en énergie et de la sensation de satiété. Par la suite, c’est également lui qui agit sur votre appétit.

Toutefois, la sensation de satiété n’est pas immédiate. En effet, votre cerveau est informé au bout d’une vingtaine de minutes lorsque vous avez mangé de la nourriture de qualité (glucides, lipides, protéines) et en quantité.

Mais attention, tous les aliments n’ont pas le même pouvoir rassasiant. Plus l’aliment est gras et sucré, plus il apporte la sensation de satiété rapidement. Néanmoins, il est préférable pour votre ligne de ne pas trop en abuser. D’autant plus que ces aliments calent l’estomac beaucoup moins longtemps que les fibres (haricots, pois-chiches, lentilles, dattes et noisettes). Il est donc recommandé d'avoir une alimentation variée et équilibrée pour éviter les petits creux.

Satiété : des hormones sont impliquées dans ce processus

Une fois que les messages nerveux des organes digestifs arrivent jusqu’à l’hypothalamus et l’avertissent de leur fonctionnement, des hormones sont libérées : la leptine et l’insuline. Elles sont impliquées dans le mécanisme de la satiété. En effet, la leptine est l’hormone numéro un dans ce processus, car elle est sécrétée directement par les cellules graisseuses.

Cette dernière est également, selon des experts, un témoin des réserves énergiques de votre organisme. Son rôle est très simple. Lorsqu’elle est sécrétée dans le cerveau, elle fait diminuer la sensation de faim au moment où les stocks d’énergie augmentent. À l’inverse, elle votre appétit s'ouvre quand elle est moins sécrétée.

D’autres facteurs rentrent en compte

De nombreux éléments agissent sur l’hypothalamus pour créer la sensation de faim. En voici quelques-uns :

  • vos goûts personnels (aliments préférés) ;
  • les facteurs psychoaffectifs (notamment l’humeur…) ;
  • les facteurs cognitifs (si l’on décide de manger ou non) ;
  • les facteurs sociaux et familiaux (les traditions).

Quels aliments favorisent la satiété ?

La satiété dépend de la qualité nutritionnelle des aliments que vous avez ingérés. Les plus efficaces sont ceux riches en protéines (viandes, poissons et œufs). On peut également ajouter à cette liste les laitages et les glucides complexes (riz, pâtes, pomme de terre).

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Perdre du poids