Comment le cholestérol est-il fabriqué dans l’organisme ?

Le cholestérol présent dans l’organisme a deux origines : une origine exogène, qui vient des apports alimentaires et une origine endogène, qui vient de la production par le foie.

À partir des lipides, des protéines et des glucides apportés par l’alimentation, le foie est capable de produire du cholestérol. Il en fabrique jusqu’à un gramme par jour. Le foie est un régulateur du cholestérol. Il comporte, à la surface de ses cellules des récepteurs aux LDL cholestérol, qui constitue le "mauvais" cholestérol.

Grâce à ces récepteurs, le LDL cholestérol est internalisé dans les cellules et ne se trouve plus dans la circulation sanguine. Le cholestérol est transporté dans l’organisme par des lipoprotéines classées en fonction de leur densité : les LDL, VLDL et HDL. Le cholestérol transporté par le HDL est appelé "bon" cholestérol.

À quoi sert le cholestérol dans l’organisme ?

Le cholestérol est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Il est un constituant essentiel des membranes cellulaires. Il fait aussi partie de la composition des hormones sexuelles. Le cholestérol tient également un rôle très important pour les fonctions cérébrales puisqu’il participe à la formation des synapses, entre les neurones. Parmi ses multiples rôles, le cholestérol fait partie de la composition de la bile, qui permet la digestion des lipides et il intervient également dans la synthèse de la vitamine D.

Le développement fœtal nécessite aussi la présence de cholestérol. Toutes ces actions en font un élément essentiel à la physiologie de l’organisme humain. Toutefois, si son taux est trop élevé, il peut créer des problèmes d’ordre surtout vasculaire.

Quels sont les risques à avoir trop de cholestérol ?

Le taux sanguin de cholestérol doit être régulièrement surveillé, car en excès, le cholestérol peut être à l’origine de troubles cardio-vasculaires qui peuvent être graves. En effet, au-delà de deux grammes par litre de sang, un régime alimentaire pauvre en graisse et éventuellement un traitement médicamenteux doivent être mis en place.

Si le cholestérol circulant est trop élevé, il peut engendrer la formation de plaques d’athérome qui vont se fixer sur la paroi des artères et peuvent se détacher, migrer et obstruer des vaisseaux. Ceci peut provoquer des accidents vasculaires cérébraux, une artérite oblitérante des membres inférieurs ou des infarctus du myocarde. L’excès de cholestérol ne se manifeste pas par des symptômes précis et bien souvent l’accident vasculaire est révélateur de l’hypercholestérolémie.

C’est pourquoi la surveillance du taux sanguin de cholestérol doit être régulière. D’autre part, le cholestérol peut être à l’origine de la formation de calculs biliaires.

Vidéo : 5 erreurs qui augmentent le taux de cholestérol

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.