Cholestérol LDL bas : en quoi est-ce bon pour la santé ?

Le cholestérol LDL (Low Density Lipoprotein) est qualifié de "mauvais cholestérol", car il peut s'accumuler sur la paroi des artères et les obstruer lorsqu'il est présent en excès. Mieux vaut donc avoir un taux de cholestérol LDL bas pour rester en bonne santé. Ou du moins suffisamment bas pour que le taux de cholestérol HDL (High Density Lipoprotein) ou "bon cholestérol" puisse contrebalancer ses effets négatifs... En effet, c'est surtout le rapport entre ces deux molécules qui déterminent le risque cardiovasculaire. Celui-ci est particulièrement important face à un taux de HDL cholestérol bas associé à un taux de LDL cholestérol trop élevé.

Cholestérol LDL bas : des normes variables selon les cas

Avoir un taux de cholestérol LDL bas est une bonne nouvelle. Mais il faut retenir que le seuil fixé pour le LDL cholestérol varie selon la présence d'un ou de plusieurs facteurs de risques cardiovasculaires (ex. : diabète, hypertension artérielle). Ainsi, en absence de tout facteur de risque, le taux de cholestérol LDL bas est acceptable tant qu'il est inférieur à 2,2 g par litre de sang. En présence d'un facteur de risque, le taux ne doit pas dépasser 1,9 g/l. Le seuil est fixé à 1,6 g/l pour 2 facteurs de risque. A partir de 3 facteurs de risque, on passe à 1,3 g/l sauf pour les patients à haut risque cardiovasculaire. Ces derniers, qui ont généralement déjà souffert d'une maladie cardiovasculaire, ne doivent pas dépasser 1 g/l.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.