Sommaire

Erreur 1 : Préférer le beurre à l’huile

Le beurre est composé à 80% de gras, dont 60 à 65% de graisses saturées qui favorisent le LDL-cholestérol (le "mauvais") si on en abuse. "On peut en manger, car il contient de la vitamine A, mais pas plus de 10 g par jour", conseille le Dr Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste. Cela représente l’équivalent d’une mini tablette d’hôtel.

Pour la cuisson, on préfère les huiles végétales qui réduisent le taux de cholestérol total et supportent bien la chaleur : l’huile d’olive et l’huile de colza.

Erreur 2 : Manger plus de viande que de poisson

Erreur 2 : Manger plus de viande que de poisson© IstockLe Dr Arnaud Cocaul préconise de réserver à un seul repas par semaine les viandes grasses (au-delà de 10% de matière grasse).

Les plus grasses : l’entrecôte, la plupart des steaks hachés, et le canard.

À la place, on mise sur le poisson qui contribue au contraire à réduire le LDL-cholestérol.

Erreur 3 : Ne jamais manger d'amandes

Erreur 3 : Ne jamais manger d'amandes© Istock"Les amandes contiennent des phytostérols dont la structure chimique est proche du cholestérol, explique le nutritionniste. Elles prennent sa place et empêchent ainsi en partie son absorption." Les noix, noisettes ou noix de cajou ont aussi cet effet. On peut en consommer une dizaine par jour.

Erreur 4 : Oublier les légumes secs

Erreur 4 : Oublier les légumes secs© IstockPois chiches, haricots blancs ou lentilles… Leur teneur en fibres solubles est exceptionnelle. Elles forment un gel visqueux dans l’estomac qui emprisonne des molécules de cholestérol. 3g par jour (100g de légumes secs) associés à une alimentation adaptée permettraient de réduire de 10% environ le taux de cholestérol sanguin. Une bonne raison donc de les mettre plus souvent au menu.

Erreur 5 : Prendre des médicaments qui augmentent le taux de cholestérol

Erreur 5 : Prendre des médicaments qui augmentent le taux de cholestérol© IstockCertaines molécules augmentent la synthèse du cholestérol. C’est notamment le cas des stéroïdes anabolisants, utilisés pour augmenter la masse musculaire, des traitements contre l’acné (rétinoïdes), mais aussi des diurétiques et des corticoïdes. Si on a déjà du cholestérol, il faut en parler à son médecin avant de prendre un médicament.

Erreur 6 : S'accorder (souvent) des petits plaisirs

Erreur 6 : S'accorder (souvent) des petits plaisirs© IstockPâtisseries, viennoiseries, fromage… Ces petits écarts peuvent être redoutables. "Il ne s’agit pas de les supprimer, mais d’en réduire la fréquence, recommande le Dr Arnaud Cocaul, nutritionniste. On se limite à une portion de fromage par jour et une pâtisserie par semaine."

Erreur 7 : Ne jamais faire de sport !

Erreur 7 : Ne jamais faire de sport !© IstockC’est le meilleur anticholestérolémiant qui soit. Le sport fait baisser le mauvais cholestérol et le taux de cholestérol total. Natation, vélo, footing, gym en salle… L’idéal est de pratiquer 2 ou 3 fois par semaine à raison de 30 à 60 minutes. Mais l’activité physique, comme la marche ou le jardinage, est déjà bénéfique.

Erreur 8 : Bouder les fruits et les légumes

Erreur 8 : Bouder les fruits et les légumes© IstockNotre spécialiste explique : "Leurs fibres piègent des graisses dans l’estomac et réduisent leur absorption. Cela a été prouvé par exemple avec la pectine des pommes." Ils délivrent aussi des antioxydants qui neutralisent en partie les effets du mauvais cholestérol.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Vidéo : L'astuce pour faire baisser son cholestérol au naturel

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.