7 idées reçues sur le cholestérol

Certifié par nos experts médicaux MedisiteBonnes graisses, mauvaises graisses, bilan sanguin, traitements… Difficile d’y voir clair sur le cholestérol. Voici 7 idées reçues à vite chasser de votre esprit.
7 idées reçues sur le cholestérol

Si je ne ressens rien, pas la peine de consulter

FAUX L’excès de cholestérol, surtout en présence d’antécédents familiaux, reste longtemps silencieux et c’est parfois à l’occasion d’un accident cardio-vasculaire que le dépistage est fait.

Seuls les hommes font des crises cardiaques

FAUX L’égalité des sexes sera bientôt une réalité dans ce domaine, du fait des nouveaux modes de vie des femmes (stress au travail, mauvaise hygiène alimentaire) et l’augmentation du tabagisme, en particulier chez les plus jeunes. Résultat : les maladies cardio-vasculaires constituent la première cause de mortalité chez les femmes.

Je ne prends pas de poids donc tout va bien

FAUX Ceux qui meurent d’un infarctus ne sont pas forcément obèses et une partie importante du cholestérol est fabriqué par l’organisme lui-même. On peut donc être maigre et souffrir d’un excès de cholestérol.

Le cholestérol ne se trouve que dans la viande

FAUX On trouve du cholestérol dans les produits d’origine animale comme les viandes grasses (mouton, agneau, porc, peau des volailles) mais aussi dans certains fromages à plus de 45 % de matières grasses, les crustacés, les œufs, les charcuteries… Autant d’aliments qu’il faut réduire en priorité si un excès de cholestérol est dépisté.

Je ne dois m’inquiéter que de mon mauvais cholestérol

FAUX Le dépistage doit porter sur le "bon" et le "mauvais" cholestérol (celui qui se dépose sur les artères) car des études récentes ont montré qu’il est aussi important d’avoir peu de "mauvais" cholestérol que de maintenir un taux élevé de "bon" cholestérol dans le sang.

Le cholestérol ne provient que de l’alimentation

FAUX Les 2/3 du cholestérol de notre organisme sont fabriqués par le foie. Seul le dernier tiers provient de l’alimentation.

Il me suffit de suivre un régime

FAUX Une fois l’excès de cholestérol établi, un bilan sur les autres facteurs de risque doit être réalisé car la présence de plusieurs facteurs augmente considérablement le risque d’accidents cardio-vasculaires. Le régime sera proposé en première intention pendant trois mois. Puis, si nécessaire, un traitement médicamenteux hypocholestérolémiant (c’est-à-dire destiné à faire baisser le taux du cholestérol et/ou des triglycérides) pourra être prescrit.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):