On ne va pas faire durer le suspense plus longtemps : « cela ne change rien », assure le Dr. Philippe Assouly, dermatologue parisien. Ainsi, si vous arrachez un cheveu blanc, un autre, et un seul autre prendra le relai.

« Si les cheveux blancs apparaissent, c'est qu'ils sont déterminés génétiquement pour apparaître à ce moment-là. Dans ce cas, les autres cheveux qui l'entourent ont le même patrimoine génétique et ont de bonnes chances de blanchir dans la même période. On a l'illusion que le fait d'en enlever un déclenche la pousse rapide de plusieurs autres nouveaux cheveux blancs, mais c'est simplement parce qu'ils avaient le même patrimoine génétique », explique le dermatologue.

Mais, si arracher un cheveu blanc ne risque pas de multiplier le nombre de ses congénères, cela peut-il permettre de ralentir leur progression dans la chevelure ? « Les arracher ne change absolument rien pour cela non plus ! La pousse des cheveux est génétiquement programmée, et ce qu'on fera de l'extérieur n'aura aucune influence », tranche Philippe Assouly.

Comment repoussent les cheveux ?

Concrètement, quand vous arrachez un cheveu, blanc, brun ou blond, voici ce qui se passe : « la matrice du follicule pileux va fabriquer un autre cheveu, rien n'est détruit. Celui-ci repousse ensuite de la même manière », développe notre expert.

« Les cheveux poussent en groupe deux ou trois, c'est une unité folliculaire. Ce qui donne une succession permanente de pousses, mais si on observe un regroupement de cheveux dans les orifices du crâne, une racine donne un cheveu ».

Donc, si un cheveu est arraché, un autre prendra sa suite. Lorsqu'un cheveu pousse, on dit qu'il est en phase anagène – cela fait un peu mal si on l'arrache. Lorsqu'il est prêt à chuter, on parle alors de phase télogène – on ne sent rien quand on l'épile.

Pourquoi les cheveux blancs semblent-ils si épais ?

Il y a plusieurs raisons très rationnelles à cela. Ce n'est pas vous qui êtes obsédé.e par vos cheveux blancs, mais bien ces derniers qui se voient davantage que les autres.

Tout d'abord, leur blancheur fait qu'ils réfléchissent davantage la lumière que leurs voisins pigmentés, ce qui les rend plus visibles. « Quand il vieillit le cheveu peut devenir plus irrégulier. Un cheveu vieillissant, au lieu d'avoir un caractère lisse et homogène, a une structure plus irrégulière, explique Philippe Assouly. Il peut apparaître plus épais parce qu'il est râpeux, sa tige n'est pas homogène. »

Enfin, un cheveu blanc peut sembler plus épais du fait de sa dépigmentation. « Il s'agit d'une possibilité, mais qui est encore discutée, pose l'expert. Lorsque les mélanocytes cessent de produire de la mélanine qui crée le pigment, la moelle au centre du cheveu peut se développer en se creusant, ce qui augmenterait un peu le calibre du cheveu. »

Les cheveux blancs repoussent-ils plus rapidement que les autres ? « Là encore, plusieurs études se contredisent, la question n'est pas tranchée », conclut le dermatologue.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Sources

Merci au Dr. Philippe Assouly, dermatologue à Paris. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.