Sommaire

Opter pour une coloration trop foncée ou trop claire

Opter pour une coloration trop foncée ou trop claireIl est important après 50 ans de ne pas commettre l’erreur de choisir une coloration pour ses cheveux trop foncée ou trop claire. Miser sur une couleur trop foncée comme le brun foncé, le noir corbeau, le noir ébène ou encore le noir bleuté est à proscrire si vous voulez éviter de paraître dix ans de plus que votre âge réel. En général, ces couleurs accentuent et durcissent les traits.

Une règle simple est à suivre : "Il ne faut j amais choisir une couleur plus foncée que celle de nos sourcils" explique notre coiffeur. Les couleurs trop claires, sauf si elles sont naturelles ne sont pas non plus adaptées, car elles demandent beaucoup d’entretien sur la durée. Les racines sont le principal problème des colorations trop claires, "elles ressortent très rapidement et je trouve que cela vieillit et manque d’élégance pour les femmes après la cinquantaine" ajoute Stéphane Bastide.

Astuce : Si votre couleur est trop foncée pour vous, il est possible d’utiliser des shampoings éclaircissants.

Rattraper une erreur de coloration seule

Rattraper une erreur de coloration seuleIl est arrivé à beaucoup de femmes de rater leur coloration surtout quand elle a été faite à la maison. La première erreur est de vouloir rattraper sa bêtise soi-même et de rajouter une nouvelle teinte sur les cheveux.

Plus on colore ses cheveux couche par couche, plus il sera difficile pour un professionnel de rattraper le tir. Selon notre expert, "toute erreur peut être réparée si le client est honnête et dit ce qui s’est réellement passé avec sa coloration. Il ne faut pas avoir honte, ce sont des choses qui arrivent et que nous voyons très souvent. L’erreur ultime est vraiment de repasser une coloration par-dessus !". Les recolorations ne changent rien et risquent même d’aggraver la situation en abîmant fortement les cheveux.

Astuce : si vous tenez à faire une coloration chez vous, il faut opter pour une coloration temporaire plutôt que permanente qui engendrera moins de conséquences sur vos cheveux. Elle s’éliminera plus progressivement avec les shampoings et un coiffeur pourra rapidement retirer cette coloration ratée.

Décolorer ses cheveux

Décolorer ses cheveuxQui n’a pas déjà eu envie de ressembler à Marylin Monroe avec son blond platine ? Être blonde est symbole de séduction, cependant pour y arriver certaines femmes utilisent la méthode de la décoloration et ce n’est pas forcément une bonne solution. Si vous souhaitez décolorer vos cheveux d’au moins deux tons plus clairs, il est vivement recommandé d’aller s’adresser à un spécialiste car certains produits de décolorations peuvent brûler les cheveux et le cuir chevelu. Le choix des produits est donc capital lors d’une décoloration, il faut éviter les oxydants, les produits en gel, les crèmes qui sont extrêmement agressifs et "une décoloration se fait toujours du bas vers le haut, des pointes jusqu’aux racines", insiste le coiffeur. Après une coloration les cheveux ne sont pas irréparables, mais sont largement atteints. Une fois décolorée, la couleur de nos cheveux est perdue et il faudra être patient et attendre la repousse complète des cheveux. Couper les pointes petit à petit jusqu’à retrouver sa couleur d’origine.

Astuce : après une décoloration"on hydrate avec des masques, de l’huile, des crèmes pour les cheveux quotidiennement".

Laisser ternir sa coloration

Laisser ternir sa colorationLorsque nous voulons une nouvelle couleur de cheveux, nous pensons qu’après le passage chez notre coloriste il n’y aura plus rien à faire. Or, une coloration demande de l’entretien et "laisser ses cheveux à l’abandon les rendra ternes et sans éclat. C’est dommage", déplore Stéphane Bastide. Une couleur délaissée accentue les rides et rend le visage gris et pâle. "La plupart du temps je propose les soins adaptés à mes clients lorsque je fais une coloration et je leur explique l’importance de l’entretien de ses cheveux au quotidien" ajoute-t-il. Pour une coloration maison, dans la boite, il n’y aura que la coloration et parfois un soin. Cependant ce n’est pas suffisant, car les colorations et surtout celles à l’ammoniaque abîment et assèchent les cheveux.

Astuce : si vous avait laissé ternir votre coloration, rectifiez le tir avec un soin repigmentant qui permettra de redonner de l’éclat à votre couleur. Pour bien l’entretenir au quotidien, n’hésitez pas à faire de soins nourrissants. De plus, lors d’une coloration ajoute notre expert "au bout de cinq, six semaines, les racines commencent à réapparaitre avec leur couleur initiale. Faire des retouches au niveau des racines peut permettre de les rendre moins visibles et de faire durer votre coloration encore un peu plus longtemps".

S’éloigner de sa couleur naturelle

S’éloigner de sa couleur naturelleSi vous souhaitez un changement capillaire, il restera toujours préférable de ne pas trop s’éloigner de votre couleur naturelle. Pour paraitre plus jeune, les colorations ou décolorations extrêmes sont vraiment à éviter ! Une couleur naturelle, bien entretenue ne fera que flatter votre visage. Il faut rester en accord avec la couleur de ses yeux et de sa peau. "Il est important de respecter la règle de base, ne pas s’éloigner de plus de deux tons de sa couleur naturelle" explique notre coiffeur. Car oui en effet, il existe 12 tons de couleurs, 1 pour le noir et 12 pour le blond le plus clair.

Astuce : une option pour changer progressivement de couleur serait d’éclaircir petit à petit ses cheveux avec un balayage par exemple à partir de la moitié des cheveux jusqu’aux pointes pour un effet "coup de soleil" et une mine plus éclatante.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Vidéo : Top 3 des aliments bénéfiques aux cheveux

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.