Vomissement de sang : 3 causes possibles

Publié le 14 Janvier 2019 par La Rédaction Médisite
Les vomissements de sang peuvent avoir plusieurs origines et peuvent être graves s'ils sont abondants. Les ulcères gastriques représentent la principale cause de vomissements sanglants. L'alcoolisme chronique est aussi un facteur favorisant.
Publicité

© Istock

Quelles sont les principales causes de vomissements sanglants ?

Les vomissements de sang sont également appelés hématémèses. Ils peuvent être de faible abondance ou hémorragiques et, dans ce cas, ils peuvent entraîner le décès par hémorragie cataclysmique. Des filets de sang suite à des efforts violents de vomissements ne sont pas dangereux. Ils sont souvent dus à une simple érosion de la muqueuse, liée à l'effort. La première cause de vomissements sanglants est l'ulcère gastro-duodénal. Lorsqu'il est évolué, il peut être profond et provoquer de petites hémorragies digestives. Le sang peut aussi être évacué par les selles, il est alors digéré et on l'appelle méléna. La deuxième cause d'hémorragie digestive est la présence de varices œsophagiennes. Celles-ci sont souvent consécutives à l'alcoolisme chronique et lorsque l'une des varices éclate, on peut assister à une hémorragie abondante. Enfin, le cancer de l'estomac peut se manifester par des vomissements de sang.

Publicité

Quel bilan faut-il réaliser quand on a des vomissements sanglants ?

Lorsque les vomissements de sang sont abondants ou lorsqu'ils se répètent, une consultation médicale et un bilan s'imposent rapidement. Une numération de la formule sanguine à la recherche d'une anémie est indispensable. Elle est complétée par un bilan de la coagulation et un bilan hépatique, qui peut orienter vers l'origine des saignements. En effet, lorsque l'alcoolisme chronique provoque des varices œsophagiennes, le bilan hépatique est déjà bien souvent perturbé. Enfin, l'examen le plus important et qui permettra d'établir le diagnostic de certitude est la fibroscopie œso-gastro-duodénale. Cet examen correspond à l'introduction d'une caméra dans l'œsophage et l'estomac, jusqu'au duodénum. Cette caméra permet de visualiser les lésions saignantes et d'en réaliser la biopsie pour s'assurer du caractère cancéreux ou non. En présence de varices œsophagiennes, la fibroscopie doit être réalisée avec prudence, si elles sont volumineuses.

Publicité

Comment traiter des vomissements de sang ?

Le traitement des vomissements de sang dépend de sa cause. En cas d'ulcère gastro-duodénal, des médicaments antiacides sont prescrits. On met en place des inhibiteurs de la pompe à protons pendant au moins 6 semaines, éventuellement associés à des antibiotiques si la bactérie Helicobacter Pylori est présente. Des médicaments anti-reflux et anti-vomitifs seront également prescrits. Les saignements peuvent être interrompus au cours de la fibroscopie en appliquant des produits permettant la coagulation. En cas de rupture de varices œsophagiennes, l'hospitalisation est nécessaire, car cela peut rapidement entraîner le décès. Une transfusion peut parfois avoir lieu. En cas de saignement dû à un cancer, une chirurgie peut être nécessaire.

mots-clés : Vomir du sang, Alcool, Ulcere
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X