Sommaire

1h de télévision par jour: 22 minutes de vie en moins!

television esperance de vieSelon une étude australienne publiée en 2011(1), chaque heure passée devant la télévision réduirait de 22 minutes l’espérance de vie. A partir de 6 heures par jour, c’est 5 ans de vie en moins! Plutôt choc comme info! Explication: des chercheurs ont analysé le mode de vie de 11 000 adultes. Diabète, obésité, inactivité physique… Au vue de ces facteurs, ils en ont conclu que regarder la télévision augmentait la mortalité, donc réduisait l’espérance de vie.

(1)Veerman, J.L., Healy, G.N. et al.Television viewing time and reduced life expectancy: a life table analysis, British Journal of Sports Medicine, 2011, publié en ligne le 15 août 2011

La télévision diminue le nombre de rapports sexuels

television diminue les rapports sexuelsLe sexe est omniprésent sur le petit écran… Or, c'est très mauvais pour la santé sexuelle! Baisse de l’estime de soi, de la satisfaction sexuelle… ‘On sait qu’avoir un poste de télévision dans la chambre à coucher diminue le nombre de rapports sexuels’, indique Michel Desmurget, docteur en neurosciences et directeur de recherche à l'Inserm. Pourquoi? Parce qu'on regarde un film, qu'on ne se parle pas, qu'on s'oublie et qu'on s’endort… donc adieu le calin romantique! Autre fait: bien souvent la sexualité à la télévision est représentée par des personnes esthétiquement irréprochables (on peut même dire 'hors norme'!). Or ‘plus un individu est confronté à ces stéréotypes médiatiques et plus il a tendance à se trouver laid, gros, gras, disgracieux ce qui ne doit pas favoriser le développement d’une sexualité épanouie’, justifie notre interlocuteur.

A noter: Regarder la télévision avancerait l’âge du premier rapport sexuel, augmenterait le risque de grossesse précoce non désirée et d’infections sexuelles.

2h de télévision par jour augmente le risque d’infarctus

television infarctusAprès avoir suivi plus de 4500 personnes pendant quatre ans, des chercheurs britanniques ont conclu que regarder la télévision plus de deux heures par jour augmentait le risque d’infarctus (1). La mortalité était en fait 48% plus importante chez les individus passant plus de quatre heures par jour devant un écran (travail exclu) que chez ceux y passant moins de deux heures. La cause probable de ces résultats inquiétants: l’inactivité. Quand on ne bouge pas, on augmente ses risques de cholestérol, de triglycérides, de diabète, de surpoids… que des facteurs de maladies cardiaques!

(1) Etude publiée en janvier 2011 dans le Journal of the American College of Cardiology

Regarder la télévision fait grossir

television fait grossir‘2 heures de télévision par jour multiplie le risque d’obésité par 3 chez le jeune enfant et par 1,5 chez l'adolescent’, prévient le Dr Michel Desmurget, docteur en neurosciences. Un chiffre fort qui concernent aussi les adultes puisqu'on sait que ‘8 enfants sur 10 qui sont obèses le reste à l’âge adulte’, rappelle notre interlocuteur. Et malheureusement qui dit 'obésité', dit bien souvent 'cholestérol', 'diabète', 'hypertension'… et augmentation du risques de maladies cardiaques (infarctus, AVC…).

Pourquoi un tel effet? Pour plusieurs raisons. Un, quand on regarde la télévision, on est généralement confortablement installé dans son canapé plutôt qu'en train de pédaler sur son vélo elliptique (vélo d'appartement)! On ne bouge pas donc on stocke! Deux, la télévision pousse à la (sur)consommation. On se détend en regardant un bon film et on en profite pour dévorer la tablette de chocolat ou on tombe sur des quantités de publicités toutes plus alléchantes les unes que les autres! Dur dur de résister à la tentation ensuite.

Télévision: gare au diabète de type 2!

television diabete de type 2Chaque période de deux heures passées devant la télévision augmenterait de 20% le risque de diabète de type 2 (non insulino-dépendant). Tel est le chiffre ressorti d’une méta-analyse regroupant plusieurs études publiées entre 1970 et 2011 (1). Cette même recherche a par ailleurs confirmé une augmentation du risque de maladies cardio-vasculaires et de mortalité associé à la télévision.

Rappel: le diabète de type 2 se caractérise par une hyperglycémie chronique (trop de sucre dans le sang). Elle est due à une sécrétion trop faible d'insuline (hormone qui régule la glycémie) par le pancréas.

(1) Grontved A et al. Television viewing and risk of type 2 diabetes, cardiovascular disease, and all-cause mortality : a meta-analysis. JAMA, juin 2011.

La télévision entraîne des troubles cognitifs

television hypertrophie lC’est irrémédiable, plus on regarde la télévision pendant l’enfance, plus on a de risque de souffrir de troubles attentionnels à l'âge adulte. ‘Le cerveau est câblé pour réagir à ce qui bouge, évolue. La télévision hypertrophie le système attenti onnel', explique Michel Desmurget, docteur en neurosciences. Et c'est une conséquence d’autant plus importante, si vous êtes adepte du ‘zapping’! Cette tendance empêche totalement le cerveau de se fixer sur une chose. On saute superficiellement de programme en programme, sans jamais se concenter sur ce que l’on regarde.

La télévision génère des troubles du sommeil

television empeche de dormirContrairement à ce que l’on croit parfois, la télévision n’aide pas à dormir. Au contraire! ‘La population manque en moyenne d’1h30 à 2h de sommeil par nuit, et c’est en grande partie dû à la télévision’, explique le Dr Michel Desmurget, docteur en neurosciences. Pourquoi? Un, parce qu’on se couche tard pour voir la fin du programme diffusé. Deux, parce que la télévision génère beaucoup (trop) de lumière! Cette exposition affecte la sécrétion de mélatonine, hormone régulatrice des rythmes de sommeil et de l’endormissement. Par ailleurs, ‘les images rapides de certaines émissions comme les matchs de football excitent le système nerveux et rendent difficiles l’endormissement’, indique le spécialiste. Enfin, le contenu de certains programmes télévisés peut générer angoisse et anxiété… donc un sommeil perturbé

Regarder la télévision augmente le risque d'alcoolisme

television alcoolisme chronique'Chez l'individu qui consomme déjà de l'alcool, le seul fait de voir des personnes boire de l'alcool à la télévision stimule l'envie de boire', prévient Michel Desmurget, docteur en neurosciences. ‘On a par exemple constaté entre deux groupes de personnes testés, que les individus ayant vu une vidéo avec de l’alcool boivent généralement deux fois plus d’alcool après le visionnage et si on leur en propose, que ceux ayant vu la même vidéo mais sans alcool’, explique le spécialiste.Le mécanisme: l'alcool apparaît dans des contextes positifs suggérant le plaisir, la réussite sociale, l'absence de risque... A force d'être répétés, ces messages imprègnent nos représentations au niveau le plus inconscient ce qui favorise lourdement le passage à l'acte.

La télévision donne envie de fumer

télévision tabacRegarder la télévision régulièrement augmente le risque de devenir fumeur de tabac ou de fumer plus si on est déjà fumeur. Ce n’est pas anodin quand on sait que: ‘La cigarette tue davantage que les maladies cérébro-vasculaires ou le sida’, rappelle le Dr Michel Desmurget, docteur en neurosciences. En fait, le mécanisme est sournois. Les marques de cigarettes n’ont pas le droit de faire de publicité à la télévision… mais elles s’arrangent pour montrer leurs produits via les films et les séries... et c’est là qu’on est piégé! Nous regardons des programmes mettant en avant des acteurs fumeurs qui sont très souvent les premiers rôles 'stars'! Et même si on ne s’en rend pas compte, notre cerveau enregistre ces images positives associées au tabac… et cela influe sur nos actes. Résultat: ‘Un tiers des fumeurs chroniques le serait devenu à cause de la télévision’, explique le Dr Desmurget. Et des études ont démontré que le simple fait de voir un tiers fumer à l’écran créait une pulsion de consommation!

Faut-il bannir la télévision?

bannir la télévisionNon, inutile d’en arriver à des mesures si radicales. Vous pouvez très bien continuer à regarder la télévision sans mettre en danger votre santé, si vous êtes raisonnable. En clair, Michel Desmurget, docteur en neurosciences, recommande de ne pas dépasser 2 à 3 heures de télévision par semaine ‘au grand maximum'.

A savoir: il est fortement déconseillé de mettre un enfant devant la télévision avant 6 ans. Et entre 6 et 17 ans environ, mieux vaut se contenter de 2h de télévision par semaine.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

mots-clés : Films x
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.