Sommaire

A quoi sert le don de sang ?

A quoi sert le don de sang ?© Fotolia

don du sang

En 2012, 1 million de personnes malades ont pu être soignées grâce aux dons de sang. Comme le rappelle l'Etablissement français du sang (EFS), aucun traitement ni médicament de synthèse ne peuvent se substituer aux produits sanguins labiles.

Les dons de sang sont indiqués dans deux grands cas de figures : les situations d'urgences et les besoins chroniques. Ils peuvent contribuer à guérir ou à soulager les personnes atteintes de leucémies, de cancers (la chimiothérapie et radiothérapie détruisent les cellules sanguines) ou de drépanocytoses par exemple. Mais aussi à sauver la vie d'une femme qui fait une hemorragie pendant son accouchement ou d'un grand brûlé qui a besoin de transfusions de plasma, à produire des médicaments dérivés du sang utiles aux personnes hémophiles ou souffrant de déficit immunitaire, ou encore lors des secours d'urgences.

Qui peut donner son sang ?

Qui peut donner son sang ?© FotoliaPour donner son sang, il faut être âgé de 18 à 70 ans et peser au moins 50 kg. Les donneurs du groupe O sont très recherchés parce que leurs globules rouges sont compatibles avec un très grand nombre de patients. Certaines conditions sont aussi mises en place en période d'épidémie.

A savoir : Les hommes peuvent donner jusqu'à 6 fois par an, les femmes 4. Il faut laisser 8 semaines entre deux dons.

Quelles sont les contre-indications ?

Quelles sont les contre-indications ?© Fotolia

don du sang contre-indication

On détermine 2 types de contre-indications : les permanentes et les temporaires.

- Les contre-indications permanentes : maladies du coeur, des vaisseaux sanguins ou de la coagulation ; insuffisance respiratoire ; diabète soigné par insuline ; maladies graves, chroniques ou à rechute.

- Les contre-indications temporaires : anémie, grossesse (6 mois après l'accouchement ou une IVG), 2 semaines après l'arrêt des symptômes d'une infection bénigne, 7 jours après des soins dentaires (1 jour pour une carie), 4 mois après un tatouage, un piercing, une endoscopie ou une intervention chirurgicale, 4 mois après un voyage dans une région touchée par le paludisme ou la maladie de Chagas.

Comment donner son sang ?

Comment donner son sang ?© Fotolia1- Se rendre à l'Etablissement français du sang ou aux collectes organisées dans différentes villes de France (informations en mairie ou sur le site de l'EFS).

2- Sur place, une secrétaire enregistre le dossier administratif et remet un questionnaire de pré-don.

3- L'entretien avec un médecin : un médecin vérifie l'aptitude du candidat et s'assure que le don ne présente pas de risque pour le donneur et le receveur.

4- Le prélèvement : il est effectué par une infirmière diplômée d'Etat. Des tubes échantillons sont d'abord prélevés. Pour un don de sang total, le prélèvement dure 10 minutes et le volume prélevé est de 450 à 480ml. Le don de plasma et le don de plaquettes durent plus longtemps.

5- La collation : même si le volume de sang prélevé se reconstitue très rapidement, il faut quand même boire abondamment et manger après avoir donné son sang. L'EFS propose une collation. Il est aussi conseillé de ne pas pratiquer d'efforts dans les heures qui suivent le don.

> Pour trouver les dates et lieux des prochaines collectes à côte de chez vous : www.dondusang.net

A-t-on vraiment besoin de donneurs en France ?

A-t-on vraiment besoin de donneurs en France ?© Fotolia

donneurs de sang france

Oui ! "Les produits sanguins ont des durées de vie faible et ne peuvent se conserver longtemps. [...] Nous voulons recruter de nouveaux donneurs pour faire face à l'accroissement de la demande, et aussi pour prendre le relais des donneurs qui dépassent 70 ans, âge limite pour donner son sang." explique le Dr Rémi Courbil, directeur médicale de l'EFS. Chaque jour, il faut 10 000 dons pour couvrir les besoins des malades.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.