Des douleurs caractéristiques

Les douleurs neuropathiques se divisent en deux catégories distinctes, suivant les zones d'atteinte :
- atteinte du système nerveux périphérique : elles sont secondaires à une intervention, une maladie chronique (diabète, cancer...) ;
- atteinte du système nerveux cérébral : douleurs faisant suite à la survenue d'un accident cérébral ou d'une maladie neurologique ayant atteint les zones d'interprétation de la douleur.

Des douleurs paroxystiques

Les douleurs neuropathiques se manifestent par des sensations douloureuses, de types brûlures, décharges électriques, ou similaires à des coups de couteau, suivant les malades. Ces douleurs se manifestent suite à de simples frôlements, contacts avec le froid ou sensations de fatigue. Elles peuvent être associées à des démangeaisons ou des fourmillements.

Le traitement des douleurs neuropathiques

Les douleurs neuropathiques résistent à la majorité des traitements. De plus, il n'est pas rare que la prise en charge soit retardée, du fait d'un défaut de diagnostic (ce dernier est confirmé par la mise en évidence d'une lésion nerveuse lors d'examens complémentaires).

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.