Créatinine urinaire et créatinine sanguine : quelle différence ?

Publié le 14 Janvier 2019 à 17h00 par La Rédaction Médisite
Le dosage de la créatinine est un marqueur de la fonction rénale. La créatinine urinaire correspond à la partie excrétée par les urines, et la créatinine sanguine à la partie restant dans le sang après filtration rénale. Leurs variations sont donc inversement proportionnelles.
Istock

Qu'est-ce que la créatinine ?

La créatinine est un produit de dégradation de la créatine. Elle est issue de sa déshydratation. La créatine est synthétisée par le foie. Elle est ensuite stockée dans les muscles qui vont l'utiliser comme énergie lors de l'exercice musculaire. La créatinine passe dans la circulation sanguine pour être ensuite filtrée par les reins et normalement éliminée dans les urines, exclusivement. La créatinine est dépendante de la masse musculaire. Ceci explique que le taux de créatinine est plus élevé chez les hommes que chez les femmes. C'est pourquoi, lors des dosages biologiques, il est nécessaire de connaître le sexe, l'âge et le poids du sujet, car les normes sont différentes.

A quoi sert le dosage de la créatinine sanguine et urinaire ?

Le dosage de la créatinine sanguine, ou créatininémie, permet d'évaluer la fonction rénale. En effet, si celle-ci est élevée, on se trouve face à une insuffisance rénale. Plus le taux est élevé et plus l'insuffisance rénale est profonde. Certains paramètres sont à prendre en compte avant le dosage de la créatinine sanguine. Il faut éviter d'avoir une activité sportive intense dans les 48 heures précédant l'examen. La consommation de viande rouge doit aussi être limitée, voire évitée la veille de l'examen. Le dosage de la créatininurie permet de mesurer le taux de créatinine dans les urines, c'est-à-dire après la filtration rénale. En cas d'insuffisance rénale, le taux de créatininurie sera abaissé puisque la créatinine ne sera pas filtrée correctement par les reins. On utilise classiquement la clairance de la créatinine qui correspond au débit d'élimination de la créatinine par les reins. Celle-ci est très représentative de la fonction rénale. Plus rarement, la créatininémie peut être abaissée. Il faut alors rechercher une myopathie, car elle est le signe d'une amyotrophie sévère. Elle est également abaissée lors de l'anorexie mentale, lorsque le poids est très bas et la masse musculaire très amoindrie.

Que faire lorsque la créatininémie et la créatininurie sont anormales ?

Lorsque les valeurs de créatininémie et de créatininurie sont anormales, on se trouve face à un dysfonctionnement rénal. Il est donc nécessaire d'élargir le bilan pour en trouver la cause. Un interrogatoire minutieux est nécessaire pour éliminer une cause médicamenteuse, qui peut fréquemment être à l'origine d'une insuffisance rénale. Une échographie rénale est utile pour visualiser l'état morphologique des reins ou diagnostiquer un éventuel calcul rénal. Des causes extrarénales peuvent également modifier les taux de créatininémie et de créatininurie. Il s'agit de la déshydratation, d'une atteinte musculaire comme la rhabdomyolyse ou une insuffisance cardiaque.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.