Battu pendant son enfance, Thierry Beccaro livre un témoignage poignant

Publié le 09 Mai 2019 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Dans une interview accordée au média Brut le 7 mai 2019, l'animateur du jeu télévisé Motus Thierry Beccaro s'est confié sans langue de bois et non sans émotion sur la maltraitance qu'il a subie par son père tout au long de son enfance.
Publicité

"Mon père va tomber dans l’alcool, et à partir de là, la vie bascule". C'est sur ces mots que Thierry Beccaro, l'animateur phare du jeu télévisé Motus sur France 2, commence son témoignage sur les maltraitances qu'il a subies par son père au cours de son enfance, lors d'une interview accordée au média Brut le 7 mai 2019.

A lire aussi :

"La maltraitance est autant physique que psychologique"

S'il s'était déjà confié à ce propos dans son livre intitulé "Je suis né à 17 ans", paru en février 2018, le présentateur de 62 ans revient sur ses douloureux souvenirs au travers d'une vidéo où l'émotion est palpable. "Ma vie bascule. Celle de ma mère aussi, puisque évidemment, mon père a un alcool triste et agressif. […] Quand il rentre le soir, un soir sur deux, un soir sur trois, la moindre petite faute est prétexte à une rafale de coups qui s’abattent sur moi sans que j’en comprenne la raison."

Publicité

Publicité

Thierry Beccaro va plus loin, en livrant des détails imagés et poignants : “C’est pas la fessée, là. Vous êtes recroquevillé dans l’escalier, votre dos est marbré. Et votre petite sœur assiste à ça. C’est ça la maltraitance, elle est autant physique que psychologique. [...] Ce qui était terrible après ces moments douloureux, c'est que j'allais me coucher et que mon père venait me voir et il me disait qu'il m'aimait."

Partager son expérience pour éveiller les consciences

L'animateur explique également que ces maltraitances lui ont provoqué de sévères angoissesdes années durant. Et s'il a attendu si longtemps avant de faire ces révélations, c'est parce qu'il aimait ses parents malgré tout : "Un enfant, ça protège ses parents. […] Même s’il est battu. Parce qu'un enfant, sa construction, c'est de se dire que peut-être il a fait une bêtise et quelque part, il l'a mérité. Donc il n'a pas les moyens et les mots pour aller voir une autorité supérieure."

Publicité

Autre souvenir marquant à l'époque de ses 17 ans : la nuit où son père a pointé un fusil sur sa mère. "J'ai juste le temps de dire 'mais papa, qu'est-ce que tu fais ?' Mais les mots ont du mal à sortir. [Puis] il baisse la carabine."

Aujourd'hui, Thierry Beccaro a réussi à mettre des mots sur ses souffrances et souhaite faire partager son expérience pour éveiller les consciences : s'il vient d'annoncer quitter l'émission Motus, il est devenu cette année l'ambassadeur d'UNICEF France, engagé dans la protection et la défense des droits des enfants.

Maltraitances : la définition de l'OMS

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) « La maltraitance de l’enfant s’entend de toutes les formes de mauvais traitements physiques et/ ou affectifs, de sévices sexuels, de négligence ou de traitement négligent, ou d’exploitation commerciale ou autre, entraînant un préjudice réel ou potentiel pour la santé de l’enfant, sa survie, son développement ou sa dignité dans le contexte d’une relation de responsabilité, de confiance ou de pouvoir. »

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X