7 raisons cachées qui augmentent vos triglycérides

Publié le 14 Mars 2017 par Laurène Levy, journaliste santé
Validé par : Pr Philippe Moulin, Endocrinologue et lipidologue
Les résultats de votre dernière prise de sang comportent des taux élevés de triglycérides. De quoi s'agit-il ? Pourquoi avez-vous des taux si hauts ? La faute à votre alimentation ? A vos médicaments ? Pas que... Medisite fait le point avec le Professeur Philippe Moulin, endocrinologue et lipidologue. 
Publicité

Les triglycérides, c’est quoi ?

© IstockLes triglycérides sont des graisses qui circulent dans notre sang. "Ce sont les mêmes graisses que l’on trouve dans les huiles, le beurre ou encore les biocarburants", précise le professeur Philippe Moulin, endocrinologue et lipidologue.

D’où viennent-ils ? Les triglycérides sont à la fois issus de l’alimentation et fabriqués par l’organisme (par le foie, l'intestin et le tissu graisseux).

Publicité

A quoi servent-ils ? Ils apportent de l’énergie à l’organisme. "Ils sont soit utilisés par les muscles pour fournir de l’énergie, soit stockés dans les tissus graisseux pour constituer une réserve d’énergie, soit recyclés par le foie pour la fabrication de nouveaux lipides", décrit le professeur Moulin.

Publicité

Quelles sont les valeurs normales ? Habituellement, le taux de triglycérides contenu dans le sang varie entre 0,7 et 1,5 g/l selon les personnes. Au-delà cette valeur, les médecins parlent d’hypertriglycéridémie. Cette condition expose à une élévation du risque de maladies cardiovasculaires.

Manger trop d’aliments gras

Beurre, huiles, gâteaux, fromages, charcuterie... les aliments gras font grimper la quantité de triglycérides dans le sang et participent à leur fabrication par le foie.

Bon à savoir : "Quand on mange, la quantité de triglycérides augmente dans le sang car il faut un peu de temps pour qu’ils soient traités dans l’organisme. Ils sont donc en surplus dans le sang ce qui explique que, quatre heures après un repas, leur quantité soit doublée. Par exemple, une personne à 1,5g/l de triglycérides à jeun passe à 3g/l" dévoile le professeur Moulin. "Jusqu’à présent, les médecins recommandaient de réaliser les bilans sanguins à jeun mais cela pourrait changer, car un taux élevé de triglycérides après un repas est un bon indicateur de risque cardiovasculaire élevé" ajoute-t-il. "Et les recommandations européennes récentes ne préconisent plus de pratiquer les bilans lipidiques à jeun."

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X