Véronique Sanson : un cancer de la gorge ?

Les producteurs de la chanteuse Véronique Sanson ayant annoncé la détection d'une tumeur des amygdales chez la chanteuse, le magazine Closer qui a mené l'enquête révèle que l'artiste serait en fait atteinte d'un cancer de la gorge. 

Publicité

© AFPLe 11 septembre 2018 dernier, la maison de production de la chanteuse Véronique Sanson a annoncé une mauvaise nouvelle. Plusieurs de ses concerts ont été annulés à cause d'un début de traitement lourd suite à la détection d'une tumeur au niveau des amygdales de l'artiste. Véronique Sanson aurait en effet démarré un traitement par radiothérapie afin de soigner son cancer.

Dans leur nouveau numéro du vendredi 14 septembre, le magazine Closer, a mené l'enquête et révèle que, selon leur informations, plus qu'une tumeur aux amygdales, c'est la gorge qui serait touchée.

Publicité
Publicité

L'artiste devrait suivre son traitement pendant six semaines, selon les déclarations de Gilbert Coullier son producteur à l'AFP. Pour l'instant son retour sur scène est programmé au 30 novembre 2018. Si l'artiste n'a pour l'instant fait aucune déclaration concernant l'annonce de son combat contre la maladie, il semble qu'elle souhaite donner des nouvelles. Via son compte Twitter, le 13 septembre dernier, elle où son équipe de communication ont posté une vidéo de Véronique Sanson en collaboration avec le chanteur Vianney avec pour commentaire "Drôle de vie : rendez-vous demain".

Cancer de la gorge : les premiers signes

On compte environ 3300 nouveaux cas de cancers de la gorge chaque année en France, selon l'Institut national du cancer (Inca). Et environ 900 personnes en meurt chaque année. La modification de la voix, appelée dysphonie est un des premiers signes de développement de ce cancer. Il est donc nécessaire de consulter un médecin si vous constatez que le ton de votre voix a changé qu'il est devenu plus grave qu'avant, par exemple, en particulier, les fumeurs. Dans un second temps, on peut retrouver des douleurs au niveau du cou, des maux de gorge chroniques, une douleur à la déglutition et un gonflement des ganglions (ils sont palpables au niveau du cou). Des troubles de la respiration vont ensuite faire leur apparition, avec des difficultés à respirer et une toux persistante s’accompagnant parfois de crachats sanguinolents.

Ces symptômes ne sont pas systématiquement synonymes d’un cancer de la gorge. En effet, on peut les retrouver dans de nombreuses autres pathologies bien moins graves telles qu’une angine par exemple. Dans ce cas, quand faut-il s’inquiéter ? Même s'il ne faut pas s’alarmer inutilement, consulter un médecin est nécessaire pour soigner une maladie quelle qu’elle soit.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X