Tumeur cérébrale bénigne : le méningiome

Comme son nom l'indique, le méningiome est une tumeur des méninges, c'est-à-dire de l'enveloppe du cerveau. 80% des méningiomes sont bénins et c'est alors qu'ils compriment une zone cérébrale que des symptômes les révèlent. Altération de la vue, de la réflexion, de la force musculaire d'un membre, maux de tête, nausées, crises d'épilepsie sont autant de symptômes très différents qui peuvent toucher la personne porteuse d'un méningiome. L'ablation chirurgicale de la tumeur est salvatrice : c'est le traitement de choix lorsqu'il existe de telles manifestations. Les récidives sont courantes. En l'absence de symptômes, il arrive que ce type de tumeur soit détectée par un examen de routine : la taille étant en général réduite, on s'abstient de tout traitement.

Tumeur cérébrale bénigne : l'adénome hypophysaire

En plus des précédentes, les manifestations de l'adénome hypophysaire sont l'arrêt des menstruations, la production de lait, une acromégalie chez l'adulte ou un gigantisme chez l'enfant. L'hypophyse est une glande du cerveau qui régule de nombreux processus hormonaux. Traitements médicamenteux substitutifs ou freinateurs selon les cas, chirurgie et radiothérapie sont à envisager en fonction de l'adénome.

Tumeur cérébrale bénigne : le gliome

Les cellules gliales sont des cellules de soutien des neurones. Il arrive que des tumeurs se développent à leurs dépens. Des gliomes bénins et des gliomes malins existent. Les symptômes dus à la compression sont aussi variés que ceux des tumeurs précédentes et les traitements se font au cas par cas.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.