Parkinson à évolution rapide, qu'est-ce que c'est ?

En temps normal, la maladie de Parkinson évolue en quatre phases distinctes : les premiers symptômes, la lune de miel, les complications motrices et la perte d’efficacité de la L-dopa. Dans le cadre de la maladie à évolution rapide, la phase dite "lune de miel" est considérablement réduite et ce, pour des raisons inconnues même si l'âge constituerait un facteur aggravant important. Cette période, qui dure normalement entre 3 et 5 ans, correspond au stade pendant lequel le traitement dopaminergique est le plus efficace et atténue considérablement les premières manifestations cliniques qui sont identiques à celles d'un déroulement "classique" : tremblements, raideur musculaire, akinésie…

Parkinson à évolution rapide, quel traitement ?

Une fois le diagnostic de la maladie neurodégénérative formellement posé, la prise en charge des malades parkinsoniens consiste essentiellement à combler le déficit en dopamine. Pour cela, des médicaments appelés précurseurs de la dopamine (L-dopa) ou antagonistes de la dopamine sont administrés. Ces substances agissent efficacement sur les différents troubles moteurs liés à la dégénérescence neuronale mais ne la freinent pas. Au fur et à mesure de l'évolution pathologique, les doses préconisées doivent donc être réévaluées.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.