Victime d’hallucinations à cause d’une tumeur au cerveau

Publié le 23 Janvier 2019 par Claire Ménage, journaliste santé
Un homme de 54 ans a été victime du syndrome d’Alice aux pays des merveilles causé par une tumeur au cerveau et qui déclenche de vives hallucinations, rapporte la revue médicale Neurocase le 2 janvier 2019.
Publicité

Une tumeur cérébrale aurait été la cause d’hallucinations, de sensibilité chez un homme de 54 ans. Selon la revue médicaleNeurocase qui a publié son histoire le 2 janvier 2019, la tumeur aurait fait pression sur la partie contrôlant la vision. Par conséquent, avant de se rendre à l’hôpital, cet italien aurait vu durant dix minutes des icônes de son bureau d’ordinateur sauter lentement de son moniteur, planant dans l'espace entre lui et l'écran avant de disparaître. Pris en charge, les médecins de l’hôpital de Rome (Italie) ont directement posé un diagnostique, celui du syndrome d’Alice aux pays des merveilles (d’après le roman de Lewis Carroll qui était un grand migraineux), un phénomène reconnu qui affecte le cerveau. Cette pathologie est cependant reconnue à la suite de crises d’épilepsies, migraines, toxicomanie, infections cérébrales ou maladies psychiatriques. Cet homme est donc le premier cas à être diagnostiqué de ce syndrome à cause d’une tumeur au cerveau.

Publicité
Publicité

La survie moyenne est de 12 à 18 mois

L’IRM de l’homme a révélé qu’il s’agissait d’un glioblastome (tumeur du cerveau), connu pour être agressif et difficile à traiter- la survie moyenne après le diagnostic est de 12 à 18 mois. "La tumeur se situait dans la partie occipitale temporale gauche du cerveau qui est à l'arrière de la tête et participe au traitement visuel, expliquant pourquoi une tumeur a affecté la vision de l'homme", rapportent les auteurs de ce rapport. Dans ce cas, ce cancer, potentiellement mortel dans le cerveau du patient, exerçait une pression sur la zone qui contrôle la vision et produisait ses symptômes particuliers : le patient avait un "mal de tête intense, il se sentait malade et éprouvait de la douleur à la lumière vive, ses sens ne fonctionnaient pas aussi bien que d'habitude", expliquent les auteurs de la revue. Le patient a reçu un traitement au laser pour détruire la tumeur, ainsi qu'une chimiothérapie et une radiothérapie. Une seconde opération a été nécessaire car la tumeur a repris naissance au même endroit, mais il a depuis guéri sans trace du cancer 20 mois après l'incident du syndrome d'Alice au pays des merveilles.

Qu’est ce que le syndrome d’Alice aux pays des merveilles ?

Le syndrome d'Alice au pays des merveilles (AIWS) modifie la façon dont les gens voient leur propre corps ou espace et les objets qui les entourent. La migraine ophtalmique peut être un symptôme de cette pathologie, c’est une douleur qui est précédée par des stocomes (des petites taches brillantes qui se déplacent devant les yeux), des scintillements, la sensation que les choses changent de taille. Les bases de données médicales nationales des Etats-Unis expliquent sur ce sujet que certaines personnes perçoivent les voitures et les bâtiments de façon plus ou moins grand, que les distances semblent incorrectes. "Par exemple, un corridor peut sembler très long ou le sol peut sembler trop proche", est-il expliqué. D’autres symptômes incluent le sentiment que le temps se déplace trop rapidement ou trop lentement, "le sol spongieux sous les pieds et une perception déformée du son", ajoute-t-on dans certaines études.

Ce syndrome est plus fréquent chez les enfants mais certaines personnes en font également l'expérience plus tard dans la vie. Les symptômes surviennent le plus souvent la nuit. Aucune cause n’est pas connue. Il n’existe actuellement aucun traitement connu pour AIWS.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X