Cancer de la bouche : 6 signes qui doivent alerter

Chaque année, près de 12 000 nouveaux cas de cancer de la bouche, de la lèvre et du pharynx sont recensés en France, surtout les hommes de plus de 55 ans. Plaies, rougeurs, difficultés à avaler… Voici les signes qui doivent pousser à se faire examiner.

Publicité

Une plaie qui ne guérit pas

© FotoliaUn cancer buccal se développe généralement au niveau de la muqueuse qui se trouve à l’intérieur de la bouche, on parle de "carcinome". Il commence souvent parl’apparition d’une plaie, boursouflure ou irritation persistante dans la bouche. "Généralement, il n’y en a qu’une. Dans sa forme la plus courante, il s'agit d'une ulcération entourée de petites végétations et elle n’est pas douloureuse" explique le Pr Philippe Lesclous, chirurgien-dentiste.
A savoir : Toute plaie dans la bouche qui n'a pas cicatrisé au bout de deux semaines mérite d'être vue par un médecin ou un chirurgien-dentiste.

Publicité
Publicité

Une plaque blanche et rugueuse

Le terme "leucoplasie" concerne plusieurs types de lésions blanches. Le plus souvent, elles se développent sur la lèvre inférieure, la gencive ou la muqueuse jugale, et sont bénignes. Cependant, certaines sont susceptibles de devenir cancéreuses surtout lorsqu’elles sont logées sur la langue, le palais ou la partie entre la langue et l’arcade dentaire (l'arc composé des dents du bas). Dans ce cas, l’aspect correspond à une plaque blanche à la texture rugueuse qui, en évoluant, devient épaisse, fissurée et verruqueuse.

Une plaque rouge qui reste plus de 2 semaines

Selon un rapport du journal dentaire du Québec, une plaque rouge isolée persistant plus de deux semaines dans la bouche et sans douleur "doit pousser le patient à consulter un médecin ou un chirurgien-dentiste".
Le plus souvent, il s’agit d’une irritation bénigne. Mais "il arrive que ce type de lésion cache un carcinome envahissant ou des cancers du sang comme une leucémie, par exemple" ajoute notre interlocteur. Il se développe principalement sur le palais, la gencive, la langue et le plancher buccal.

Des difficultés à avaler

Les problèmes de déglutition sont des gênes dites "fonctionnelles". Quand ils sont associés à un cancer, ils traduisent un stade déjà très avancé. "C’est le développement de la masse tumorale qui les provoque, explique le Pr Philippe Lesclous, chirurgien-dentiste. Une fois le diagnostic de cancer posé, il y a un traitement mis en place. Il permet à la masse tumorale de ne plus croître et même de régresser."

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X