Cancer : 8 signes visibles sur votre corps qui doivent vous alerter

Publié le 28 Janvier 2019 à 15h36 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Validé par : Pr Bernard Frèche, médecin généraliste
Si certains cancers sont insidieux, d’autres occasionnent des symptômes physiques visibles et persistants. La liste de ceux qui doivent mettre la puce à l’oreille avec le professeur Bernard Frèche, médecin généraliste et professeur associé de la faculté de médecine de Poitiers.
Istock

Un amaigrissement inexpliqué

Cancer : 8 signes visibles sur votre corps qui doivent vous alerter© Istock

Vous perdez du poids à vue d’œil malgré le fait que vous mangez bien et sans même avoir changé votre régime alimentaire ? Cela peut être signe d’un cancer.

Une étude britannique parue en 2018 a d’ailleurs démontré qu’une perte de poids inexpliquée était un symptôme caractéristique de dix types de cancer, notamment du cancer du poumon, du cancer colorectal et du cancer du pancréas.

Mais quel est le mécanisme impliqué ? Le professeur associé Bernard Frèche, médecin généraliste, explique : "Les tumeurs consomment de l’énergie car elles ont besoin de glucides, de lipides et de protéines pour se développer. Elles vont pomper nos apports et nos réserves, ce qui fait qu’elles vont grossir mais le patient, lui, va perdre du poids. Les tumeurs entrainent également une altération de l’état général qui fait que les personnes ont souvent un appétit et donc des apports diminués."

Une pâleur de la peau et des muqueuses

"Les signes de cancer déterminés par la littérature comme étant les plus prédominants sont ceux en rapport avec une anémie, notamment une pâleur cutanée ou des muqueuses", affirme le Pr Frèche. Caractéristique notamment de la leucémie, aussi appelée cancer du sang, elle résulte d’une "diminution du nombre de globules rouges dans le sang", précise la Fondation ARC (1). Elle peut également s’accompagner d’une fatigue intense et d’un essoufflement.

Une plaie qui ne guérit pas

Des lésions cutanées qui ne cicatrisent pas en l’espace de quelques semaines malgré les traitements qui ont pu être mis en place peuvent faire penser à un cancer de la peau. Pourquoi ? Car le processus de cicatrisation est empêché par une "prolifération cellulaire", explique le Pr Frèche. Les plaies peuvent alors saigner, suinter ou faire des croûtes.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :