Les nanoparticules favoriseraient la propagation du cancer dans le corps

Une nouvelle étude met en garde contre les risques des nanoparticules, contenues dans de nombreux produits de notre quotidien, suggérant qu'elles seraient à l'origine d'une favorisation de la propagation de cancer dans le corps. 

Publicité

Confiserie, gâteaux et même médicaments...Contenues dans de nombreux produits du quotidien, les nanoparticules inquiètent de plus en plus. Dernier signal d'alarme en date, une étude menée par les chercheurs de l'Université nationale de Singapour soulignant un risque de favorisation de métastases. Un paradoxe inquiétant quand on sait que de plus en plus de médicaments contre le cancer contiennent des nanoparticules.

Les nanoparticules faciliterait la progression du cancer

Publicité
Publicité

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont étudié leur piste sur le cancer du sein. Ils se sont rendu compte que les nanoparticules de certains traitements anti cancer provoquaient un phénomène qualifié par l'équipe de chercheurs de : "fuite endothéliale induite par les nanomatériaux (nanoEL)". En d'autres termes, l'exposition aux nanoparticules élargirait les espaces entre les cellules des vaisseaux sanguins rendant plus facile la circulation des autres cellules dont certaines de types cancéreuses. Cette réaction faciliterait l'accélération de la circulation des cellules cancéreuses des tumeurs primaires permettant leur fuite dans la circulation sanguine et donc la propagation de ces cellules malades à d'autres zones du corps.

"Cette découverte révèle que pour les personnes atteintes d'un cancer, l'exposition aux nanoparticules, notamment à travers les produits du quotidien ou les polluants, pourrait aussi accélérer le développement de leur maladie, même sans être soumis à un traitement contenant des nanoparticules", expliquent le Pr David Leong, du département de chimie et de recherchebiomoléculaire à l'université de Singapour et auteur de l'étude.

Une intéraction qui devrait, selon lui, être prise en compte notamment dans le développement de nouveaux traitements contre le cancer. "Etant donné que de plus en plus de recherches en déveveloppement se concentrent sur la nanotechnologie, il est essentiel que nous arrivions à en identifier tous les effets secondaires potentiels", assure le spécialiste.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X