Comment vivre avec un cancer du sein

Certifié par nos experts médicaux MedisiteQuand le diagnostic du cancer du sein tombe, la vie bascule. Comment agir avec l’entourage ? Faut-il recourir à la reconstruction mammaire ? Utiliser une perruque ? Voir un psychologue ? Medisite vous répond avec Françoise Ellien, psycho-oncologue et Janick Alloncle socio-esthéticienne.
Comment vivre avec un cancer du sein reconstruction mammaire
Sommaire

Reconstruction mammaire ou pas ?

Perdre un sein à cause d'un cancer est une épreuve physique mais aussi, bien sûr psychologique. « C'est une atteinte qui touche les représentations que l'on a de son propre corps, la façon dont on s'est construite en tant que femme, ce que représente, pour soi, le sein dans son rapport à la féminité », explique Françoise Ellien, psycho-oncologue et Secrétaire générale de la Société française de psycho-oncologie.

« Reconstruire ou non le sein manquant et quand le faire, est bien sûr et avant tout dicté par le temps médical, mais c'est aussi à chaque femme de décider, sans devoir subir les présupposés des médecins ou de l'entourage. Et il faut pour cela prendre le temps d'en parler avec elles. »

A savoir : La Sécurité sociale rembourse 125 €, le reste est pris en charge par certaines mutuelles.

Quel est le rôle du conjoint ?

« Le rôle et la place du conjoint sont toujours très compliqués, et il n'y a pas de recette toute faite : tout dépend de la relation de couple avant la maladie, du moment où la maladie arrive dans l'histoire de cette relation » insiste Françoise Ellien, psycho-oncologue.

« Toutefois trois points me paraissent importants : tout d'abord, le conjoint est celui qui va soutenir la place de la femme dans la famille, en tant qu'épouse, en tant que mère, car certaines ont l'impression de la perdre. Ensuite, il faut qu'il puisse poser toutes les questions qui le traversent et pour cela il doit être reçu par le chirurgien. Enfin, souvent les problèmes se posent non pas pendant la maladie mais au moment de la rémission : après s'être battue, après avoir été la « bonne patiente », il peut arriver que la femme s'effondre alors que tout semble surmonté et là le mari ne comprend plus. »

Comment agir avec les enfants ?

Pour les enfants aussi le cancer de la maman est difficile et ils souhaitent savoir ce qui se passe. C'est tout particulièrement vrai pour les adolescentes en pleine construction de leur propre féminité. « On rencontre souvent deux attitudes inverses. Soit une inversion des rôles : elles deviennent très maternantes pour leur mère. Soit elles fuient, sont violentes parce qu'elles rejettent non pas leur mère mais sa maladie et l'angoisse que cela représente pour elles. Angoisse dans laquelle entre en jeu, entre autres, la question de l'héritage génétique. Ces questions, ces peurs doivent pouvoir être entendues », estime Françoise Ellien psycho-oncologue.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Douleur sein
Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :