Cancer : le lymphome du MALT

Le cancer de la lymphe, plus communément appelé lymphome, touche le système lymphatique, élément important de notre système immunitaire. Il existe deux sortes de lymphomes : le lymphome hodgkinien et le lymphome non hodgkinien, ils font partie des hémopathies (maladie du sang). Mais quels sont les symptômes du cancer de la lymphe ? Qu'est-ce que le lymphome du MALT ?

Publicité

© Istock

Symptômes du cancer de la lymphe (hodgkinien ou non hodgkinien)

L'apparition d'un lymphome se manifeste par des adénopathies (gonflement des ganglions) au niveau du cou, des aisselles, du pli de l'aine ou du médiastin. Celles-ci sont indolores, mais peuvent provoquer, suivant leur localisation, un œdème du visage, une gêne respiratoire, une toux, des ballonnements. D'autres signes apparaissent ensuite comme des sueurs nocturnes, une fièvre persistante et inexpliquée, un amaigrissement et une grande fatigue. Il est important de différencier le type de lymphome par le biais d'une biopsie, car le traitement et le mode de propagation du cancer sont différents. La présence de cellules de Reed-Sternberg permet de confirmer le diagnostic de lymphome hodgkinien.

Publicité
Publicité

Qu'est-ce que le lymphome du MALT ?

Le lymphome du MALT (lymphome du tissu lymphoïde associé aux muqueuses) est un lymphome non hodgkinien. Il affecte autant les hommes que les femmes vers la soixantaine. Le lymphome du MALT se développe majoritairement dans l'estomac et est favorisé par la bactérie Helicobacter pylori. Il peut également prendre naissance dans les poumons, la peau, la vessie, les seins, les glandes salivaires et thyroïdes.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X