Bouton qui ne part pas : un signe de cancer de la peau ?

Le cancer de la peau, au premier rang desquels se hisse le carcinome basocellulaire, est l’un des cancers les plus fréquents en France. S’il ne se manifeste pas de manière très probante, il peut toutefois être rapidement détecté. Voici les signes qu’il faut reconnaître.
©iStockIstock

Comment détecter le cancer de la peau ?

La règle n°1 en matière de dépistage consiste à consulter un médecin dermatologue au moindre doute ou signe suspect. Il faut savoir que le carcinome se développe principalement sur les régions corporelles qui sont les plus exposées au soleil : visage, coup, nez, joues… Dans la majorité des cas, le cancer se manifeste sous la forme d’une lésion nodulaire relativement ferme qui ne disparaît pas ou qui laisse transparaître des petits vaisseaux sanguins. Il peut également s’agir d’une plaque rosée ou plus claire que la coloration normale de l’épiderme qui affiche un aspect anormal : dur, desquamant, écailleux, induré…

Quelles sont les causes du cancer de la peau ?

Si les paramètres susceptibles de favoriser le développement tumoral sont multiples, l’exposition prolongée et régulière aux rayons du soleil représente le facteur de risque majeur du cancer cutané. Ce dernier est d’autant plus important chez les personnes possédant un teint et des yeux clairs. En outre, l’exposition aux radiations ou à des substances toxiques, l’immunodéficience ou encore l’hérédité constituent également des facteurs à ne pas négliger. Il faut toutefois préciser que certains cancers surviennent en l’absence de facteurs favorisants. Ils sont dits "idiopathiques".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :
La rédaction vous recommande sur Amazon :