Cancer du larynx : des experts alertent sur 7 signes avant-coureurs

Chaque année en France, on recense 2 753 nouveaux cas de cancer du larynx chez les hommes et 407 chez les femmes. Le risque augmente sensiblement après 50 ans et chez les fumeurs.

Le larynx est l'organe cartilagineux situé entre le pharynx et le début de la trachée. Il joue un rôle important dans la respiration et empêche les aliments de pénétrer dans la trachée. Il abrite les cordes vocales, qui permettent de former les sons. Le cancer se développe généralement dans la muqueuse qui tapisse le larynx.

Repéré à un stade précoce, ce cancer peut être retiré par voie chirurgicale en conservant les fonctions physiologiques du larynx. Or, si la maladie est découverte à un stade trop avancé, l’ablation partielle ou totale du larynx est nécessaire. Elle est souvent complétée par une radiothérapie, seule ou en association avec une chimiothérapie.

Cancer du larynx : alcool et tabac augmentent les risques

Le tabagisme est le plus grand facteur de risque du cancer du larynx. La consommation régulière d’alcool augmente aussi la probabilité de développer la maladie. Le risque de cancer du larynx est particulièrement élevé lorsque ces deux facteurs de risque – alcool et tabac – sont associés.

En cas de suspicion du cancer, un oto-rhino-laryngologiste réalise un examen approfondi. Bouche, gorge, larynx et trachée sont examinés sous anesthésie à l’aide d’un endoscope, et des échantillons de tissus sont prélevés aux endroits suspects. La région du cou peut également être visualisée au moyen d’une échographie ou d’un scanner.

"Avoir des membres de la famille (comme un parent, un frère, une sœur ou un enfant) qui ont eu un cancer du larynx, une mauvaise alimentation (pauvre en fruits et légumes), l'exposition à certains produits chimiques et substances, (comme l'amiante et la poussière de charbon)" constituent aussi des facteurs de risque partage le NHS, autorité de santé publique au Royaume-Uni.

Il est essentiel de pouvoir détecter le cancer du larynx à temps. Les personnes qui n’ont plus de larynx ne respirent plus par la bouche ou le nez, mais par un trachéostome, c’est-à-dire un orifice pratiqué dans le cou. Sans larynx, il n’est plus possible de parler normalement. Le NHS a partagé les 7 symptômes qui doivent conduire à consulter s'ils persistent. Aperçu.

Une voix enrouée pendant 3 semaines

1/7
Cancer du larynx : des experts alertent sur 7 signes avant-coureurs

Un enrouement chronique est un symptôme qui peut révéler un cancer du larynx. Ce signe doit alerter s'il dure plus de trois semaines.

Un mal d'oreille constant

2/7
Cancer du larynx : des experts alertent sur 7 signes avant-coureurs

Un mal d'oreille constant est également à prendre au sérieux, indique le NHS.

Une respiration sifflante

3/7
Cancer du larynx : des experts alertent sur 7 signes avant-coureurs

Soyez attentif si votre respiration est bruyante, et implique un sifflement.

Des essoufflements

4/7
Cancer du larynx : des experts alertent sur 7 signes avant-coureurs

Le NHS avertit aussi face aux essoufflements.

Voir la suite du diaporama

Une boule ou un gonflement dans la gorge

5/7
Cancer du larynx : des experts alertent sur 7 signes avant-coureurs

Une boule ou un gonflement au niveau de la gorge ou du cou peut également être révélatrice.

Une toux persistante

6/7
Cancer du larynx : des experts alertent sur 7 signes avant-coureurs

Soyez prudent si vous fumez et que vous constatez une toux persistante.

Des difficultés ou douleurs lors de la déglutition

7/7
Cancer du larynx : des experts alertent sur 7 signes avant-coureurs

Des difficultés ou douleurs lors de la déglutition, en mangeant, doivent amener à consulter.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

https://www.nhs.uk/conditions/laryngeal-cancer/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.