Bernard Tapie : "Je suis au plus mauvais point que j’ai connu depuis 3 ans"

Atteint d’un double cancer de l’œsophage et de l’estomac depuis trois ans, Bernard Tapie, invité de l'émission Sept à Huit, diffusée le 27 décembre sur TF1, donne des nouvelles peu rassurantes sur son état de santé.

"C'est une longue maladie pour moi, puisque ça fait 3 ans. Et je suis au plus mauvais point que j'ai connu depuis 3 ans", déplore l'ancien patron de l'OM.

En effet, les résultats du scanner passé la veille sont loin d'être encourageants. "J’ai fait le scanner hier, et elles (les tumeurs, ndlr) ont encore doublé de volume”, annonce Bernard Tapie.

"Je ne me suis senti pas bien du tout au début de l’été"

À 77 ans, l'homme d'affaires qui lutte contre un double cancer depuis trois ans vient de livrer un témoignage poignant dans lequel il évoque son dernier scanner. Si les résultats ne sont pas rassurants, Bernard Tapie ne compte pas baisser les bras pour autant.

"De janvier jusqu’à juin, (...) grâce à un traitement expérimental (...), mes tumeurs avaient baissé de 70%, raconte-t-il. Et puis, je ne me suis senti pas bien du tout au début de l’été. On a fait un scanner de témoin, et là, 20% pour des nouvelles tumeurs, et mes anciennes avaient doublé. Donc obligé d’arrêter (le traitement en cours, ndlr), on en prend un autre. Et là, j’ai le professeur Spano, un type génial qui est à La Pitié-Salpêtrière, qui a cherché un peu où est-ce qu’on peut trouver un traitement expérimental puisque les traitements classiques ne marchent pas, et on en a tenté un nouveau sur l’immunothérapie. (...). J’ai fait le scanner hier, et elles (les tumeurs, ndlr) ont encore doublé de volume”.

"Ils [les médecins, ndlr] disent que je suis dans une phase compliquée mais qu'on n’a pas de raison de désespérer", ajoute l'ancien député.

"Je suis convaincu que je vais surmonter cette période"

Bernard Tapie n'a pas encore dit son dernier mot. L'homme d'affaires est persuadé qu'il va surmonter cette épreuve.

"Ce n'est pas pour ça que je suis foutu. Il suffit qu'en 8 jours on trouve une parade. [...] Donc ça vaut la peine [...] parce que votre énergie, c'est celle qui alimente ce qu'on appelle l'immunité. Tout votre système immunitaire est alimenté par votre énergie. Donc on ne désespère pas, on se bouge [...] Et moi je suis convaincu que je vais surmonter cette période".

"Il n'y a que quand on a perdu la santé, qu'on se rend compte que c'est capital"

Bernard Tapie estime néanmoins que le temps lui est compté. Il rappelle aussi à quel point il est important de profiter de la vie lorsque nous sommes en bonne santé.

"Moi je dois partir avec ma femme à l'abri. Le temps est compté pour moi, parce que je veux partir cool, serein, tranquille. Il y a des échéances, et il faut que j'arrive à les surmonter, déclare l'ancien patron de l'OM.

S'il y a bien un chose que la vie lui a appris, c'est que la santé est essentielle.

"On n’est pas toujours en bonne santé. Alors quand vous êtes en bonne santé, profitez-en ! Dites-vous le matin 'super je vais bien !'. Parce que, il n'y a que quand on a perdu la santé, qu'on se rend compte que c'est capital", poursuit Bernard Tapie avant d'évoquer sa voix. "Il y a deux ans, je ne pensais pas qu'avoir de la voix, c'était important".

Comme on peut l'entendre durant son interview, Bernard Tapie a perdu sa voix tonitruante au cours de sa lutte contre le cancer. La maladie a, en effet, endommagé ses cordes vocales, lui laissant une tonalité plus aiguë et très étouffée. 

Sources

Bernard Tapie, le dernier combat, Sept à Huit, TF1, 27 décembre 2020

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Cancer