Pain de mie : les marques à éviter absolument !
Sommaire

Carrefour, Auchan et Intermarché : des perturbateurs endocriniens détectés

Carrefour, Auchan et Intermarché : des perturbateurs endocriniens détectés© Istock

Les pires compositions se trouveraient dans les pains de mie nature des enseignes Carrefour, Intermarché et Auchan, semble-t-il. Ces produits incluent un taux important de mycotoxines et cyperméthrines, reconnues comme des perturbateurs endocriniens.

"Les mycotoxines sont produites par certaines moisissures (ou champignons) sur les plantes au champ ou en cours de stockage", décrit l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail).

Mycotoxines : une exposition répétée peut être dangereuse

"Ces toxines se retrouvent à l’état de contaminants naturels dans de nombreuses denrées d’origine végétale, notamment les céréales mais aussi les fruits, noix, amandes, grains, fourrages ainsi que les aliments composés et manufacturés contenant ces matières premières destinées à l’alimentation", indique l'Anses au sein d'une étude.

La toxicité de ces contaminants naturels peut être aiguë ou chronique. En effet, certaines mycotoxines impliquent une toxicité aiguë très marquée. Néanmoins, ce sont les effets chroniques les plus redoutés. Ils sont générés après une exposition répétée à de faibles doses. Ils doivent être particulièrement craints "en raison des habitudes alimentaires et du pouvoir de permanence des toxines", ajoute l'Anses.

Mycotoxines : un caractère cancérogène

Les effets toxiques des mycotoxines sont variés. "Certaines toxines exercent un pouvoir hépatotoxique [ce qui provoque des dommages au niveau du foie, ndlr] (aflatoxines), d’autres se révèlent œstrogéniques (zéaralènone), immuno/hématotoxiques [affecte l'immunité, ndlr] (patuline, trichothécènes, fumonisines), dermonécrosantes [fasciites nécrosantes, ndlr](trichothécènes), néphrotoxiques [dommages au niveau des reins, ndlr] (ochratoxine A) ou neurotoxiques [dommages au système nerveux, ndlr] (toxines trémorgènes)", énumère l'étude menée par l'Anses.

"Certaines mycotoxines sont reconnues ou suspectées d’être cancérogènes", alerte encore l'Agence.

Intermarché et E. Leclerc : des taux de cyperméthrines détectés

En outre, d'autres molécules reconnues comme des perturbateurs endocriniens ont été retrouvées dans certains pains de mie natures. L'association mentionne notamment la cyperméthrine. Il s'agit d'une substance active de produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet insecticide.

Elle est toxique par voie orale et présente dans 10 références de pain, dont quatre références de pains de mie nature: Chabrior extra-moelleux (Intermarché), Epi d’or extra-moelleux (E.Leclerc), Carrefour longue conservation, et Auchan extra-moelleux, selon l'enquête de 60 millions de consommateurs.

"Les perturbateurs endocriniens peuvent interférer avec toutes les grandes fonctions des organismes vivants : croissance, reproduction, comportement, nutrition, métabolisme, système nerveux…", prévient l'Anses.

Obtenez votre bilan minceur gratuit !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci à Raphaël Gruman, nutritionnist et auteur de La Méthode Gruman, éd. Quotidien Malin

Additifs, résidus de pesticides… Le pain, un aliment industriel comme les autres ?, 60 millions de consommateurs24 janvier 2019

Rapport historique sur les effets pour l’homme de l’exposition aux perturbateurs endocriniens chimiques, OMS

Les perturbateurs endocriniens, ANSM

Cadmium et ses composés, Centre Léon Bérard, Centre de lutte contre le cancer

Voir plus