Listeria : les saucisses Wilke ont fait 3 morts, mais la France se tait

Trois personnes sont décédées pour avoir consommé de la viande contaminée à la Listeria contenue dans une pizza ou des saucisses de l’entreprise allemande Wilke. En outre, 37 autres personnes sont atteintes de listériose après avoir ingéré ces produits. Alors que ces derniers ont déjà été importés dans 11 départements français, les autorités préfèrent garder le silence.

L’association alimentaire Foodwatch crie au scandale. "Malgré trois morts en Allemagne provoquées par de la viande contaminée à la Listeria et onze départements français concernés, nous déplorons le silence inexplicable de nos autorités. Nous avons pourtant le droit de savoir", clame l’association.

En effet, la société allemande Wilke Waldecker Fleisch- und Wurstwaren GmbH & Co. 37 est actuellement sous le coup d'une fermeture administrative et a déposé le bilan. Des images enregistrées dans ses entrepôts et envoyées à la presse montrent des manquements aux règles d'hygiène, comme des stocks de saucisses en train de moisir.

Certains aliments commercialisés par l’entreprise s’avèrent contaminés à la Listeria, et ont déjà fait plusieurs victimes : trois morts depuis 2018 et 37 autres consommateurs atteints de listériose, une grave maladie due à la Listeria, une bactérie située dans le système digestif de nombreux animaux. Les produits incriminés ? La viande contenue dans des pizzas salami et des saucisses Wilke.

Boucheries, charcuteries et supérettes : 11 départements français ont importé les produits contaminés

Le Ministère de l’Agriculture reconnaît que 11 départements français sont concernés par l’importation de cette viande. Les produits contaminés à la Listeria ont été distribués via des restaurants, hôtels, traiteurs, associations, péniche de croisière et deux maisons de retraite. En outre, des kilos de viandes contaminés ont été écoulés dans des boucheries, charcuteries, épiceries ou supérettes. "Mais où et par qui ? Les consommateurs l’ignorent toujours", déplore Foodwatch.

Les onze départements concernés : l’Ardèche (07), le Doubs (25), le Finistère (29), l’Ille-et-Vilaine (35), la Loire-Atlantique (44), la Moselle (57), le Bas-Rhin (67), le Haut-Rhin (68), la Sarthe (72), Paris (75) et le Val d’Oise (95).

Les autorités françaises restent muettes

Si le Ministère de l’Agriculture a reconnu que la France était concernée par l’importation de produits Wilke, il ne donne pas plus d’informations.

"Les autorités publiques ont une responsabilité d’informations. Avons-nous été ou sommes-nous potentiellement exposés à un risque lié à de la viande contaminée par la Listéria venant de l’entreprise allemande Wilke ? Quels sont les produits et les points de commercialisation concernés ? Pour l’heure, nous l’ignorons. Or nous avons le droit de savoir", s’indigne Ingrid Kragl, directrice de l’information de Foodwatch France.

"Le Ministère minimise en parlant de ‘quelques kilos’. Des affichettes auraient été apposées localement mais la viande a probablement déjà été consommée. On ignore toujours les lieux de distribution, des quantités, des marques. Le silence des autorités françaises est incompréhensible", poursuit Ingrid Kragl.

En Ille-et-Vilaine, 22 kilos ont été retrouvés chez un grossiste mais 25 kilos ont déjà été vendus dans des boucheries, charcuteries, épiceries ou supérettes. En clair, plus de la moitié de la viande contaminée a déjà été consommée dans ce département.

Plus de 20 000 personnes ont déjà signé la pétition de Foodwatch réclamant la totale transparence de la part des autorités sur les contrôles sur les produits alimentaires commercialisés en France.

Les autres pays concernés réagissent

La société allemande Wilke est actuellement sous le coup d'une fermeture administrative et a déposé le bilan. Or, cette dernière conteste sa fermeture devant les tribunaux.

Pourtant, contrairement aux Français, les autorités sanitaires allemandes, irlandaises et encore suédoises communiquent sur les produits Wilke présents sur leur territoire et le risque de contamination à la Listeria. Cette bactérie peut causer des ravages allant jusqu’à provoquer des complications neurologiques, comme la méningite.

Si vous contractez une poussée de fièvre, accompagnée de maux de tête et de troubles digestifs (nausées, diarrhées, vomissement), après avoir consommé l’un des aliments Wilke, il vaut mieux consulter. Vous avez peut-être développé la listériose. Elle peut être fatale chez les personnes âgées ou fragiles (atteintes de cancer, sous dialyse ou transplanté). En effet, le taux de mortalité atteint les 30 ou 40 % pour les cas de listériose.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.