Sommaire

Le terme médical pour la gueule de bois est la veisalgie. Elle peut survenir même à la suite d’une consommation relativement modeste de boisson alcoolique. Heureusement, certains aliments aident à soulager les symptômes liés à la gueule de bois. On fait le point avec Alexandra Retion, diététicienne, nutritionniste.

Gueule de bois : quels sont les symptômes ?

Quelques heures après la consommation d’alcool, les symptômes de la veisalgie se manifestent. Moment où le taux d’alcool dans le sang approche de la valeur « 0 ». Maux de tête, nausées, diarrhée, perte de l’appétit, tremblements et fatigue, sont les symptômes les plus courants.

Que se passe-t-il dans l’organisme quand on boit trop d'alcool ?

L’alcool est modifié par le foie en divers composés chimiques dont l’aldéhyde éthylique ou acétaldéhyde. Lorsque l’organisme est saturé, cette substance peut provoquer les symptômes. Dans les 24h le corps va transformer l’acétaldéhyde en acétate. L’acétate est une substance ayant des effets beaucoup moins pénibles.

La digestion de l’alcool exige un énorme effort de la part du foie. Durant l’intoxication, l’organisme subit une acidose, c’est-à-dire que le corps a plus de mal que d’habitude à maintenir l’équilibre acide/base nécessaire à sa satisfaction. Ainsi il est recommandé d’éviter de consommer des boissons ou des aliments acidifiants (jus d’orange, viandes), et de choisir des aliments plutôt alcalinisant, comme le pain.

Le corps est déshydraté, après une consommation excessive d'alcool. Il est recommandé de boire beaucoup d’eau lors de la consommation d’alcool et dans les heures qui suivent. Prendre des sels minéraux empêche les effets de la déshydratation. Il est utile, par ailleurs, de signaler que la caféine est également un vecteur de déshydratation.

Comment prévenir la gueule de bois ?

Comment prévenir la gueule de bois ?© getty

Avant une fête bien arrosée, Alexandra Retion Diététicienne-nutritionniste, recommande un repas sein et équilibré avec un apport en matières grasses sous forme d’huile dans une salade afin de ralentir l'absorption de l'alcool et protéger le tube digestif contre l'inflammation.

Choisissez le vin blanc plutôt que le rouge

Dans la mesure du possible, il est préférable de boire lentement et de savourer tout au long de la fête, de s’en tenir à un seul type de boisson, et d’alterner avec de l’eau, du jus ou une boisson non alcoolique. Choisissez le vin blanc plutôt que le rouge, les alcools blancs (vodka, genièvre, rhum blanc, etc.) plutôt que ceux qui sont colorés (cognac, whisky, rhum ambré ou brun, etc.). Évitez les boissons alcooliques pétillantes et les cocktails qui renferment du soda ou une boisson gazeuse. Les petites bulles accélèrent les effets de l’alcool.

En rentrant chez vous les recommandations sont identiques : prendre un ou deux grands verres d’eau avant d’aller vous coucher vous aidera à moins souffrir de la déshydratation une fois que vous vous réveillerez. Gardez un verre d'eau près de votre lit pour pouvoir en boire pendant la nuit.

5 aliments pour se débarrasser d’une gueule de bois

5 aliments pour se débarrasser d’une gueule de bois© getty

Un lendemain de soirée, l’alimentation et la réhydrations sont les deux secrets qui vous aideront à vous débarrasser d’une gueule de bois.

La méthode la plus simple pour se réhydrater est clairement de boire beaucoup d'eau au réveil. Il faut privilégier les liquides que votre organisme peut digérer facilement pour remplacer l'eau perdue sans irriter votre estomac. Pour récupérer, le choix des aliments doit être réfléchi car loin des remèdes de grand-mère, ils sont vraiment efficaces.

On opte pour des produits sains et légers, que l'on prend le temps de bien mastiquer, dans le calme, pour faciliter la digestion.

Le jus de tomates

Contrairement aux idées reçues, le jus de tomates est un excellent remède contre le mal de tête de lendemain de fête. La tomate n'est pas que riche en vitamine C, elle apporte le sucre utile pour lutter contre la fatigue, contienne le glutathione, un nutriment qui va contre-attaquer les toxines, et du lycopène qui va soulager vos peines de foie.

Le glucose contenu dans le jus de tomate aide à réguler votre taux de glycémie, à pallier la fatigue, la faiblesse et les troubles de l'humeur. C'est une bonne alternative au jus d'orange pasteurisé qui peut irriter votre estomac déjà sensible et vous rendre plus malade.

Les cornichons

Une soirée alcoolisée va creuser dans les réserves de sel, de vitamines et de minéraux du corps, en plus de le déshydrater. Pour réparer les dommages, on fait le plein de cornichons, qui sont riches en nutriments comme les vitamines A à K mais aussi riches en fer, potassium et manganèse.

Et oui manger des cornichons peut être LA solution. Alexandra Retion recommande toutefois aux personnes fragiles au niveau de l'estomac d'être vigilantes.

Les bananes

Plus on boit, plus le corps se déshydrate, car l’alcool est un diurétique et fait perdre plus de potassium que d’habitude. Or, ce nutriment est crucial pour donner de l’énergie au corps ainsi que pour combattre les crampes et la nausée. Pour les faire disparaître au plus pressé, quelques bananes remet l’estomac à l’endroit et lutte contre cet état de fatigue. Elles contiennent aussi de la vitamine B et des glucides qui boosteront votre humeur et vous aideront à venir à bout des effets dépressifs de l'alcool.

Les champignons

Les champignons sont, à tort, les aliments les moins consommés en lendemain de fête. Bourrés de sélénium et d’antioxydants, les champignons peuvent améliorer radicalement le processus de récupération du corps. Ils sont aussi une source importante de vitamine B, ce qui est toujours bon à prendre.

Les fruits secs

Mieux vaut prévenir que guérir : avant une soirée, grâce aux fruits secs, on fait le plein de protéines, de vitamine E et de bonnes graisses. Ainsi, on peut d’une part mieux absorber l’alcool consommé et d’autre part faire diminuer le lendemain la perte de nutriments.

Le jus de citron

Le verre de jus de citron dilué avec de l’eau chaude est certainement le remède le plus connu de tous. Il apporte de la vitamine C et nettoie l’organisme. Malheureusement, ce geste détox ne soulage pas immédiatement les ravages de l’alcool mais doit être fait pendant plusieurs jours.

Les aliments à proscrire le lendemain d'un repas alcoolisé

Les aliments à proscrire le lendemain d'un repas alcoolisé© Istock

Voici quelques conseils pour éviter d’empirer la situation si vous ressentez des symptômes de gueule de bois :

  • L’alcool : le soulagement … ou pas

Boire de l’alcool le matin ne fera que retarder la gueule de bois qui pourrait être encore pire une fois qu'elle arrive.

  • Les aliments riches en matières grasses :

L'objectif que vous recherchez en mangeant pendant ou après une gueule de bois n'est pas d'absorber l'alcool, mais de refaire le plein de sucre et de nutriments. Privilégiez plutôt un plat équilibré qui contient des féculents et des fibres pour recharger en glucide

  • Le café et le thé :

Fuyez tout ce qui est à base de caféine, comme les boissons. Certaines préparations pharmaceutiques qui contiennent souvent de la caféine pour combattre la gueule de bois sont également inefficaces.

Même sans traitement, une gueule de bois ne devrait pas durer plus de 24 heures. Si vous continuez à vous sentir mal après cette période, contactez votre médecin.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

Merci à Alexandra Retion, diététicienne

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.