Sommaire

Miss France 2013, Marine Lorphelin est, à ce jour, la Miss la plus titrée de l’histoire du concours. Mais elle aussi bien plus qu’une reine de beauté. Interne en médecine générale au sein de l’Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) et créatrice de contenus sur les réseaux sociaux, elle vient de s’associer à la marque Tampax pour devenir leur nouvelle ambassadrice. Medisite s’est entretenu avec elle dans une interview exclusive.

Marine Lorphelin brise les tabous sur les protections menstruelles

Medisite : Pourquoi devenir ambassadrice de Tampax ?
Marine Lorphelin : “La santé féminine me tient à cœur et je souhaitais notamment aborder le sujet des protections périodiques. À travers cette campagne, nous avons mis en place des contenus pédagogiques, pour informer les utilisatrices sur la bonne utilisation des tampons et combattre certaines idées reçues.”

Medisite : Quelles sont ces fameuses idées reçues ?
ML : “Les tampons ont été diabolisés ces dernières années, par la mise en lumière des fameux chocs toxiques. Ce sont effectivement des problématiques graves, mais elles sont aussi très rares. Des études ont également prouvé l’innocuité des tampons vis-à-vis du choc toxique ; ce dernier est plutôt lié à une mauvaise utilisation des dispositifs intra-vaginaux - ce qui inclut aussi les cups.”

Medisite : Avez-vous déjà vécu des expériences désagréables avec des protections hygiéniques ?
ML : “Je n’ai pas vraiment vécu de mauvaises expériences. Mais, forcément, il m’est déjà arrivé d’avoir des accidents. Je n’avais pas forcément anticipé l’arrivée de mes règles, ou bien je portais une protection qui n’était pas adaptée à mon flux. Je pense que c’est déjà arrivé à toutes les personnes menstruées. C’est d’ailleurs pour ça qu’il est important de trouver les protections hygiéniques qui nous correspondent et conviennent à notre mode de vie.”

Medisite : Quelles sont celles que vous privilégiez ?
ML : “Dans mon quotidien de femme active, sportive, mais aussi de mannequin, je trouve les tampons plus pratiques. J’ai récemment découvert les culottes menstruelles, que trouve intéressantes, mais ce n’est pas quelque chose que je peux intégrer facilement à ma vie quotidienne. Ne serait-ce que lors des shootings, elles pourraient être un peu visibles à travers mes vêtements. Cette option est donc plus pratique lorsqu’on reste à la maison. Quant à la cup, je ne trouve pas ça très hygiénique, il faut pouvoir la nettoyer, voire la stériliser, ce qui n’est pas toujours possible à l’extérieur. Le plus important pour moi, c’est d’assurer ma santé et, justement, les tampons sont stériles dans leur emballage. Il faut simplement respecter les règles d’hygiène lorsqu’on les utilise, c’est-à-dire se laver les mains avant et après l’application et respecter la durée du port.”

Medisite : Justement, en termes d’hygiène féminine, quelle est votre routine ?
ML : “J’estime qu’il faut avoir une hygiène parfaite, mais sans en abuser. Autrement dit, se doucher tous les jours, utiliser un gel intime pour nettoyer l’extérieur du vagin, mais surtout pas l’intérieur. La douche vaginale détruit la flore. Il ne faut donc pas non plus rentrer dans une routine hygiénique trop intense. Personnellement, je n’aime pas trop utiliser tout ce qui est lingettes, etc, même si ça peut dépanner. Je préfère me laver à l’eau et au savon.”

Les astuces beauté de l’ex-Miss France

Medisite : Comment prenez-vous soin de votre peau au quotidien ?
Marine Lorphelin : “J’essaye de prendre soin de ma peau au maximum, mais ma routine beauté est assez simple. Je suis dans une dynamique où je l’allège de l’excès de produits, donc j’évite de trop me maquiller. Bien sûr, dans ma vie médiatique, je me maquille régulièrement, mais dans ma vie d’interne et personnelle, je ne me maquille pas, pour permettre à ma peau de respirer.”

Medisite : Quels produits utilisez-vous dans votre routine ?
ML : “L’un des points importants pour moi, c’est le nettoyage. Je conseille tout ce qui va être mousse, eau micellaire ou lait. En revanche, j’évite de faire trop de gommages ou d’utiliser des produits astringents. Personnellement, je me démaquille avec une mousse nettoyante, puis un coton imbibé d’eau florale. L’hydratation est aussi indispensable pour avoir une belle peau au quotidien. Pour moi, c’est un sérum enrichi à l’acide hyaluronique, puis une crème de jour. J’adapte cette dernière selon la saison, le climat, ma peau... En été, il est indispensable de mettre une protection solaire tous les jours, donc j’opte pour une crème avec SPF.”

Medisite : Quelle est votre routine capillaire ?
ML : “Pour mes cheveux, j’ai une routine classique. J’alterne entre deux types de shampoings, ça permet d’éviter que le cheveu ne s’y habitue. D’un côté, des shampoings nourrissants, solides ou liquides, mais toujours avec une composition naturelle. Et de l’autre, un shampoing de la marque Bioderma, sans sulfate et très léger, pour détoxifier le cuir chevelu. Il est très bien quand on a les cheveux un peu gras. Niveau fréquence, je les lave tous les 2 ou 3 jours : tout dépend si j’ai eu beaucoup de produits sur la tête à cause d’une séance photos. Je fais également un masque de temps en temps pour réparer les pointes.

Dans l’assiette de Marine Lorphelin…

Medisite : Quelle est votre routine alimentaire ?
Marine Lorphelin : “C’est difficile de parler d’une routine alimentaire… Elle peut être très variée. Je dirais que j’ai une alimentation équilibrée. Par envie d’être en bonne santé et de prendre soin de moi, d’une part. Mais aussi pour mon confort personnel, parce que si je mange trop sucré, j’ai des problèmes de peau, et trop gras, j’ai des problèmes de digestion. Donc ça ne me laisse pas trop le choix !”

Medisite : Pouvez-vous nous détailler vos repas sur une journée type ?
ML : “Je suis très friande de thé, donc je vais souvent boire un thé le matin, ainsi qu’un petit shot de jus de citron. Ça m’aide à digérer, je me sens un peu mieux après. Je mange également du muesli avec du Skyr et/ou des fruits : tout dépend si j’ai le temps ou si je suis en retard. Le midi, j’aime bien tout ce qui à base de céréales : quinoa, boulgour, pousses de soja... Je suis une grande fan de pâtes aussi, je rajoute des légumes dedans. Le soir, je fais souvent un peu de sport. Derrière, je vais manger des protéines (poissons, œuf ou viande blanche) avec une soupe ou une salade. Bien sûr, ce n’est pas figé, il m’arrive aussi régulièrement d’aller au restaurant.”

Marine Lorphelin : ses 4 conseils bien-être

Medisite : Quel conseil donneriez-vous à nos lecteurs sur le plan de l’hygiène intime ?
Marine Lorphelin : “Tout simplement avoir une bonne hygiène, tous les jours, sans être pour autant trop agressif. Une hygiène douce et régulière, donc. Et, si jamais vous avez un désagrément, il ne faut pas hésiter à consulter votre médecin, votre sage-femme ou votre gynéco, afin de leur demander des conseils et, si besoin, de recevoir un traitement adapté.”

Medisite : “Que faut-il faire pour avoir une belle peau ?”
ML : “Notre peau est le reflet de notre hygiène de vie. Il n’y a donc pas de produit miracle. C’est un tout… En général, on ne peut pas espérer avoir une belle peau sans une bonne hydratation, un bon sommeil, pas trop de toxiques (tabac, alcool) et une alimentation équilibrée. À cela, on ajoute une bonne routine de soins”.

Medisite : “Avez-vous un conseil du côté de l’alimentation ?”
ML : “Tout le monde sait qu’avoir une alimentation saine est important pour avoir une belle peau, éviter les carences, être en bonne santé. Manger sain permet d’éviter le sur-risque cardiovasculaire et de cancer. La meilleure alimentation, on dit que c’est le régime méditerranéen ; les études ont prouvé qu’il avait un meilleur impact sur la santé. Dedans, on trouve surtout du poisson frais, des salades, des petites sauces à base d’huile d’olive, d’ail, d’herbes. C’est une alimentation colorée et équilibrée.”

Medisite : Enfin, avez-vous un dernier conseil pour profiter au mieux de l’été ?
ML : “On a déjà un peu parlé des crèmes solaires qui doivent être systématiques d’avril à octobre. Il faut aussi bien s’hydrater. C’est la saison des apéros, mais une bière ou un rosé, ça ne désaltère pas ! Au contraire, l’alcool déshydrate, donc pensez à boire de l’eau même pendant l’apéritif. Un verre d’alcool = un verre d’eau, c’est la base.”

Sources

Interview de Marine Lorphelin par Pauline Capmas-Delarue, pour Medisite. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.