Sommaire

Petit historique cosméto' bio

La vague "cosmétiques bio" a été lancée dans les années 80 par la fédération Nature et progrès, mais c'est réellement à partir des années 2000 que l'engouement s'est étendu. Des marques telles que Phyt's, Melvita, Florame, ou Sanoflore jusqu'alors engagées dans l'aromathérapie, se sont résolument positionnées sur l'écologie au travers d'une charte stricte (Cosmébio), avec une approche globale de la protection de l'environnement et une certification Bio délivrée par l'organisme indépendant Ecocert.
En 2003, un cahier des charges officiel est déposé au ministère de l'Industrie, permettant ainsi de définir la cosmétique bio.

Aujourd'hui, le bio est partout. Cet engouement répond à une démarche sécuritaire et écologique. Nous voulons connaître l'origine de ce que nous consommons et avoir la garantie que c'est bon pour nous !
Revue de détails des plus et moins de la cosméto bio et de tous ses labels !

Les plus de la cosméto bio

- Meilleurs pour la santé : "Exempts de chimie lourde, pesticides, fertilisants, plomb, les soins bio sont moins toxiques pour notre corps", assure Luc Jugla, P-DG de Cosnessens
- Mieux assimilés par la peau : les soins bio sont plus en affinité avec les constituants naturels de l'épiderme, soit une meilleure assimilation et une vraie pénétration.
- Moins agressifs : notamment pour nettoyer la peau.
- Plus nutritifs : ils renferment plus de nutriments fondamentaux pour la peau.
- Cultivés sans pesticides, les ingrédients bio développent leurs propres moyens de défense et d'adaptation, leur énergie naturelle est donc supérieure.
- Ils vont à l'essentiel : ils n'apportent à la peau que ce dont elle a besoin.

Les moins de la cosméto bio

- Ils agissent plus lentement (bien que sûrement...). En effet, les produits bio ne promettent pas d'effet sensationnel immédiat, mais à long terme. La patience est donc de rigueur.
- Ils se conservent moins longtemps.
- Leur parfum est souvent... "atone". Heureusement, de nouveaux procédés naturels permettent désormais d'obtenir des fragrances très réussies et toujours très naturelles.
- Ils peuvent être irritants : les cosmétiques bio peuvent être mal tolérés par certain(e)s s'ils contiennent trop d'huiles essentielles potentiellement allergisantes.
- Ils sont insuffisamment testés car les études cliniques sont coûteuses...

Les labels cosméto bio !

Les labels sont la seule garantie d'acheter bio. Les produits dits "biologiques" doivent en effet répondre à différents critères.
Essentiel, il faut savoir qu'on labellise des produits cosmétiques et non les marques. Une même société peut donc vendre des produits labellisés, mais aussi d'autres non labellisés.

Le label Nature & Progrès

Il s'agit d'une fédération internationale qui regroupe des producteurs agricoles, des fabricants cosmétiques et des consommateurs. Son but est de proposer des produits qui respectent les lois de la nature, en utilisant le moins possible des produits de synthèse.
Pour obtenir ce label, les fabricants s'engagent à respecter un cahier des charges très strict, puisque 100 % des composants doivent être bio et qu'au minimum 70 % des gammes de la marque doivent être labellisés Nature & Progrès.
Les produits cosmétiques doivent donc être élaborés à partir de matières premières obtenues grâce à des procédés physiques ou chimiques simples, sans molécules, parfums ni colorants de synthèse.

Le label Cosmebio

L'association professionnelle française Cosmebio, qui regroupe principalement des fabricants de cosmétiques, a mis en place un label pour les cosmétiques naturels en 2002. Le contrôle est effectué par des organismes certificateurs indépendants et agréés. Il y a deux labels Cosmebio : le label ECO (écologique) et le label BIO.
Le Cosmebio garantit :
- Au minimum 95 % d'ingrédients naturels.
- Au minimum 10 % d'ingrédients bio sur le produit fini.
- 95 % d'ingrédients bio sur le total des ingrédients végétaux
- Une tolérance de 5 % d'ingrédients de synthèse choisis parmi une liste restrictive, dont la soude (pour la fabrication des savons) et des conservateurs.
- Les procédés de fabrication respectent l'environnement.
- Les tests sur les animaux sont interdits.

Le label Cosméco

Ce label écologique garantit :
- Au minimum 95 % d'ingrédients naturels.
- Au minimum 5 % d'ingrédients bio sur le produit fini.
- 50 % d'ingrédients bio sur le total des ingrédients végétaux.
- Maximum 5 % d'ingrédients de synthèse, contenus dans une liste restrictive d'ingrédients autorisés.
- Les procédés de fabrication doivent respecter l'environnement. Les tests sur les animaux sont interdits.

Le label Ecocert

Ecocert est un organisme français de contrôle et de certification dont l'activité est à ce titre encadrée et reconnue par les pouvoirs publics et la législation.
Il intervient quotidiennement sur le terrain, afin de garantir le respect des normes spécifiques à l'agriculture biologique.
Ecocert certifie une démarche et des méthodes de production respectueuses. Il est agréé par le ministère de l'Agriculture et de la Pêche, ainsi que par le ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie.

Plus d'infos !

Malgré l'essor de la beauté bio, les produits cosmétiques bio ne bénéficient pas d'une large distribution. On les trouve essentiellement dans les magasins spécialisés bio, parfois en parapharmacie, en grande surface et encore sur Internet.

Quelques magasins de beauté bio en ligne :
La gamme "Terre des sens" de Biomarkets

Cosmaterra, diffuseur de bien être

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.