Herpès oculaire : la transmission

Publié le 06 Août 2018 par La Rédaction Médisite
Si l’on connaît assez bien l’herpès buccal et l’herpès génital, il existe une autre forme plus méconnue qui peut s’avérer plus grave : l’herpès oculaire. En l’absence de prise en charge efficace, l’affection peut avoir d’importantes conséquences. Quel est le mode de transmission de l’herpès oculaire ?
Publicité

6750914-inline-500x334.jpg© Istock

Comment se transmet l’herpès oculaire?

L’herpès oculaire ou ophtalmique est une forme herpétique qui affecte la muqueuse de l’œil. Il est causé par le virus Herpes simplex de type1 (HSV1), qui est le même virus à l’origine de l’herpès labial (bouton de fièvre). Il s’agit d’une souche virale particulièrement contagieuse puisqu’elle se transmet par contact direct avec une personne porteuse du virus. Il peut exister également des formes d’auto-contamination: une personne contaminée se frotte les yeux après avoir touché son bouton de fièvre. Il faut savoir que les vésicules de l’herpès labial sont hautement chargées en HSV1.

Publicité
Publicité

Comment se manifeste l’herpès oculaire?

Il n’est pas toujours évident de différencier l’herpès oculaire d’une simple infection ophtalmique, telle que la conjonctivite. En effet, les premières manifestations restent relativement peu caractéristiques: œil rougi, gêne oculaire (grain de sable), gonflement de la paupière, larmoiement excessif… Mais progressivement, l’atteinte va se singulariser puisque l’affection va impacter la cornée. Dans le langage médical, on parle de kératite.Celle-ci nécessite une prise en charge médicale rapide car elle peut altérer l’acuité visuelle, voire conduire à la cécité. Le traitement préconisé consiste généralement en une application locale d’un collyre antiviral.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X