Sommaire

Combien peut-on gagner en testant des médicaments ?

Combien peut-on gagner en testant des médicaments ?© IstockUn "testeur" de médicaments peut gagner jusqu’à 4 500 euros par an. C’est en tout cas ce que prévoit la législation française qui, en fixant ce plafond, tient à éviter que la participation ne devienne l’activité principale des volontaires... Attention, la loi ne prévoit rien quant à une rémunération minimale... Vous êtes intéressé ? Surveillez bien les annonces et comparez les offres ! Certains essais rapportent beaucoup plus que d’autres.

Essais cliniques : les indemnités sont non imposables !

Bonne nouvelle, les indemnités que l’on perçoit en tant que volontaire pour un essai clinique ne sont pas imposables ! Et ce, depuis la première loi sur la recherche biomédicale, la loi Huriet-Sérusclat du 20 décembre 1988. Notez d’ailleurs que la loi parle bien d’"indemnités" pour les recherches biomédicales et non de salaire. "La recherche biomédicale ne donne lieu à aucune contrepartie financière directe ou indirecte pour les personnes qui s’y prêtent… hormis le remboursement des frais exposés et, le cas échéant, l’indemnité en compensation des contraintes subies."

Ne vous sentez plus mal à l'aise lorsque vous portez un masque ! Découvrez le support de masque qui vous simplifie votre quotidien !

Vidéo : Reminyl® : arrêt de la commercialisation du médicament anti Alzheimer

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.