16% ! Voilà l’augmentation qu’a connue la prime à la performance perçue par les médecins généralistes en un an, passant de 4 982 à 5 774 euros. En moyenne, l’ensemble des 85 187 praticiens libéraux (généralistes et spécialistes) concernés par cette rémunération complémentaire auront bénéficié d’une prime de 4 000 euros. "Le budget consacré à la "rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP)" s’élève à 267 millions d’euros, contre 253 millions l’an passé", a indiqué Frédéric van Roekeghem, directeur général de l’Assurance Maladie.

Introduite en 2012, cette prime voit son montant varier en fonction de 29 indicateurs établis pour évaluer les pratiques médicales. Modernisation du cabinet, maîtrise des prescriptions, nombre de vaccinations, prévention… Autant de facteurs qui peuvent rapporter des points et de l’argent aux praticiens.

Encore des efforts à faire dans certains domaines

Mais si les objectifs ont été mieux remplis en 2013, le bilan reste mitigé. "Les progrès sont notables pour le suivi des maladies chroniques, l’organisation du cabinet et la maîtrise des prescriptions", souligne Frédéric van Roekeghem. En revanche, la prévention reste à la traîne. La vaccination contre la grippe a reculé, tout comme les dépistages des cancers du sein et du col de l’utérus. Pour l’Assurance Maladie, "les débats actuels à propos des mammographies et des vaccins contre les papillomavirus, destinés à prévenir le cancer du col de l’utérus, tendent à brouiller les repères des patients".

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

mots-clés : Santé au quotidien
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.