Le préservatif féminin

Publié le 20 Août 2007 par Rédaction Medisite | Mis à jour le 04 Avril 2017 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Efficace contre le virus HIV, le préservatif féminin est moins utilisé que le masculin. Il constitue pourtant un bon contraceptif moins contraignant que le diaphragme.
Publicité

Le préservatif fémininLe préservatif féminin (Femidom®), plus récent, est bien sûr moins utilisé, mais a le mérite d’offrir à la femme une garantie contraceptive même en l’absence de coopération masculine, ce qui est un avantage non négligeable chez les prostituées notamment. Le coût unitaire du Femidom®, autour de 1 €, limite cependant son utilisation dans cette population.Les accouchées récentes chez lesquelles une contraception hormonale est contre-indiquée trouvent en ce dispositif un moyen de contraception temporairement envisageable.Les méthodes locales

Le diaphragme est une sorte de capuchon. Il est inséré dans le vagin avant le rapport sexuel et fait barrière aux spermatozoïdes. Pour une efficacité maximale, l’utilisation d’une crème spermicide est fortement recommandée. Les spermicides ont une action destructrice sur les spermatozoïdes. Ils sont présentés sous forme de crème, d’ovule ou d’éponge et doivent eux aussi être placés dans le vagin avant le rapport sexuel.

Publicité
Publicité

Il s’agit là d’une méthode assez contraignante ; les instructions et les délais d’action doivent être scrupuleusement respectés, ce qui explique qu’elle est moins utilisée (1% des femmes utilisant une contraception). Son indice de Pearl (nombre de grossesses survenues chez 100 femmes sexuellement actives sous contraception), même quand toutes les conditions sont réunies, reste élevé. Les méthodes locales s’adressent aux femmes qui ne supportent pas les autres moyens tels que la contraception orale et les dispositifs intra-utérins (stérilet).

L’efficacité de ces moyens est liée au strict respect des instructions.

Cela dit, il peut y avoir des problèmes de tolérance à ces produits spermicides. Certaines femmes peuvent présenter des rougeurs au niveau du vagin, signe d’irritations.

Pour en savoir plus : Le préservatif féminin sur un site de prévention

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X