Aphte : les traitements disponibles en pharmacie

Les aphtes sont de petites ulcérations que l’on observe sur la muqueuse de la bouche, essentiellement sur la gencive, l’intérieur des joues ou sur la langue. Etant douloureux, on va chercher à en apaiser les symptômes sans attendre qu’ils se résorbent d’eux-mêmes. Pour le traitement des aphtes, il y a divers produits disponibles en pharmacie.

Publicité

© Istock

Les traitements de l’aphte disponibles en pharmacie

Les aphtes apparaissent suite à des blessures par une prothèse, en période de stress, de fatigue, ou de fluctuations hormonales, mais aussi suite à la consommation de certains aliments (oléagineux, ananas, épices…). Dans le cas d’aphtes récidivants, on peut soupçonner la maladie de Crohn ou la maladie de Behçet. Ils peuvent se révéler très douloureux et gêner la mastication et la déglutition. Des symptômes qu’il est possible d’apaiser grâce à divers traitements disponibles en pharmacie : - des antalgiques de type paracétamol, disponibles sans ordonnance, peuvent calmer la douleur en première intention. Il faut par contre éviter les anti-inflammatoires non stéroïdiens, lesquels accentuent les aphtes au lieu d’aider à les soigner ; - des bains de bouche antiseptiques vont permettre à la fois de désinfecter l’aphte et de soulager l’inflammation et la douleur. Attention cependant à ne pas utiliser de bain de bouche antiseptique de manière trop prolongée (pas au-delà d’une semaine), au risque d’une altération de la flore buccale ; - les gels et sprays anesthésiques : pour endormir la douleur, il est possible d’utiliser un traitement topique, lequel se décline sous la forme de spray ou de gel anesthésique à appliquer sur l’aphte. Il faut veiller à ne pas mettre d’anesthésique ailleurs que sur l’aphte, sinon vous allez anesthésier toute la bouche et risquer de vous mordre la langue, les joues, d’avoir des problèmes pour déglutir ou encore de faire une mauvaise route alimentaire. Par ailleurs, ces gels et sprays ne sont pas adaptés aux enfants ; - de la vitamine C : l’aphte étant souvent dû à une baisse des défenses immunitaires, la prise de vitamine C peut s’avérer utile pour doper l’immunité ; - des granules homéopathiques : prendre deux granules à raison de trois prises quotidiennement de Borax 5Ch ou 9Ch.

Publicité
Publicité

Les traitements naturels de l’aphte

Il est possible, grâce à des astuces simples, d’apaiser les symptômes de l’aphte. En voici quelques-uns : - faire des bains de bouche avec du bicarbonate de soude : pour cela, il faut diluer une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau et faire un gargarisme pendant une trentaine de secondes avec le mélange, avant de le recracher et de se rincer la bouche à l’eau claire ;- faire des cataplasmes de thé noir : en raison de sa forte teneur en tanins aux propriétés astringentes, le thé noir va permettre d’accélérer la cicatrisation de l’aphte et de diminuer la douleur. Pour cela, prenez un sachet de thé noir, plongez-le dans de l’eau chaude, puis retirez-le. Après avoir retiré l’eau excédentaire du sachet et attendu qu'il tiédisse, posez-le sur l’aphte pendant quelques minutes.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X