Rage : faire vacciner son chien est-il obligatoire ?

La rage est une maladie transmissible à l’homme. On parle de « zoonose ». Même si le vaccin contre la rage n’est pas systématiquement obligatoire aujourd’hui, il reste fortement recommandé pour la santé de votre animal et pour des enjeux de santé publique. Focus sur le vaccin contre la rage chez le chien.

Publicité

© Istock

Cas dans lesquels le vaccin contre la rage est obligatoire

La rage est une maladie d’origine virale qui s’avère mortelle sans vaccination. Présente dans la salive de l’animal infecté, elle est généralement transmise à l’homme par morsure du chien enragé. Cette maladie, à la fois dangereuse pour la santé de l'animal et de l'homme, a quasiment totalement disparu de l’Hexagone, raison pour laquelle la vaccination antirabique n’est pas obligatoire de principe. Cependant, les vétérinaires continuent à la recommander fortement afin d’éviter une recrudescence du virus. Le recours à ce vaccin reste de toute façon obligatoire dans les cas suivants :

Publicité
Publicité

- pour voyager hors de France ;

- pour les chiens considérés comme « dangereux » par la loi de janvier 1999, c’est-à-dire les chiens de 1re et 2e catégorie ;

- certaines pensions pour animaux peuvent l’exiger avant d’accueillir votre chien.

Quand et comment faire vacciner mon chien contre la rage ?

Si vous vous trouvez dans un des cas précités ou si vous souhaitez vacciner votre chien contre la rage,

certaines conditions doivent être respectées. En effet, la vaccination n’aura pas lieu avant les 12 semaines de votre chiot puisque durant cette période, les anticorps maternels jouent leur rôle protecteur. Une fois le vaccin inoculé, un délai de 21 jours est obligatoire avant d’envisager un éventuel départ hors de France par exemple. Enfin, un rappel tous les ans sera exigé, sauf la première année suivant la vaccination.

mots-clés : Rage

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X