Parasite du chien : reconnaître la gale

La gale fait partie des parasites du chien parmi les plus courants et les plus susceptibles d’affecter la santé de l’animal. Cette maladie inflammatoire de la peau, même si elle n’est pas mortelle, est extrêmement pénible à vivre pour l’animal. D’où l’importance de savoir la reconnaître pour mettre en place le plus rapidement possible un traitement adapté.

Publicité

6438501-inline-500x332.jpg© Istock

Symptômes caractéristiques de la gale

Il existe deux grands types de gales susceptibles de toucher le chien : la gale sarcoptique et la gale démodécique (moins sévère). Lorsqu’un chien est touché par la gale, il va se gratter, c’est le signe principal. Il va se mordiller la peau, se gratter frénétiquement et tout faire pour soulager ses douleurs. Cela entraîne une irritation de la peau qui devient rouge et les risques d’infection augmentent, notamment avec la gale sarcoptique. La perte de poils, de poids ou l’apparition de fièvre ne sont pas dues à la gale elle-même mais aux infections dont elle est indirectement responsable. Toutefois, la gale démodécique se traduit généralement par l'apparition d'une perte de poil localisée. Parfois, on retrouve également une irritation ou un gonflement au niveau des pattes (pododermatite démodécique).

Publicité
Publicité

Que faire en cas de gale ?

Si vous suspectez votre chien d’être touché par la gale, le mieux à faire est de consulter son vétérinaire. Il pourra confirmer le diagnostic et mettre en place un traitement antiparasitaire adapté. Prendre soin de la santé de votre animal est important, d’autant que la gale sarcoptique peut être contactée par les humains. Si c’est le cas, votre vétérinaire tout comme votre médecin vous indiqueront la conduite à tenir.

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X