Fièvre charbonneuse : une importante épidémie sévit dans les Hautes-Alpes

Publié le 20 Août 2018 à 11h39 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Depuis le mois de juin l'épidémie de fièvre charbonneuse qui sévit dans les Hautes-Alpes continue de se propager, selon BFTMV et les vétérinaires doivent faire face à un manque de vaccin. 

Depuis le mois de juin, le département des Hautes-alpes fait face à la plus grande épidémie animale de fièvre charbonneuse depuis près de 20 ans Aujourd'hui, selon l'AFP pour le Figaro.fr, plus de 28 exploitations auraient perdu une cinquantaine d'animaux (vaches, chevaux, boeuf...) touchés par la maladie également appelée Anthrax.

Le laboratoire fabricant le vaccin fermé en Août

Le tout début de l'épidémie avait été signalé après le décès de six vaches, dans la commune de Montgardin, à l'Est de Gap, le 28 juin dernier. Rapidement au cours des deux mois qui ont suivi l'épidémie s'est répandue aux alentours dans 13 communes. Selon BFMTV, 13 foyers auraient été détectés par les autorités sanitaires qui auraient immédiatement ordonné la vaccination des animaux touchés. C'est le meilleur moyen de stopper l'épidémie avec le traitement antibiotique selon Serge Cavalli, directeur adjoint de la Direction dépatementale de protection des populations, interviewé par BFMTV. Problème, selon le média, le laboratoire espagnol qui fabrique le vaccin est fermé au mois d'Août et les doses commencent à manquer aux vétérinaires qui concentrent donc leurs injections sur les troupeaux infectés plus que de manière préventive.

La fièvre charbonneuse est une maladie infectieuse, mais non contagieuse. Elle est causées par la bactérie Bacillus Anthracis qui se trouve dans les sols. Même si la préfecture des Hautes-Alpes affirme que le risque de contamination pour l'homme est faible, on peut apercevoir dans les communes comme celle de La Bâtie-nueve ou Montgardin des affiches placardées dans les rues où il est recommandé à la population de : respecter les enclos des pâtures, ne pas toucher les animaux trouvés morts, tenir les chiens en laisse et ne pas cueillir les baies sauvages et les champignons.

Vidéo : Hautes-Alpes : l'épidémie de fièvre charbonneuse continue de se propager

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X