Démangeaison du chat : reconnaître une allergie aux puces

Très fréquente, l’allergie aux piqûres de puces génère d’intenses démangeaisons chez le chat. Cette dermatite prurigineuse peut même être à l’origine d’importantes lésions cutanées dues au grattage. Comment se manifeste-t-elle ? Comment y remédier ?

Publicité

6144270-inline-500x332.jpg© Istock

L’allergie aux puces: quels symptômes?

Dans le langage vétérinaire, on parle de Dermatite parallergieaux piqûres depuces (DAPP) pour qualifier cette réaction allergique causée par ces insectes minuscules qui adorent se nicher dans le pelage de nos amis à quatre pattes. Mais les piqûres occasionnées peuvent avoir d’importantes répercussions sur la santé de l’animal puisqu’elles entraînent généralement des démangeaisons massives qui vont pousser le chat à se lécher constamment. Les vétérinaires suspectent souvent ce type d’allergie lorsque le félidé présente des dépilations localisées sur certaines régions corporelles (zone dorsolombaire, périnée, cuisses) et sur lesquelles des croûtes viennent témoigner d’un processus de cicatrisation en cours.

Publicité
Publicité

L’allergie aux puces: quels traitements?

Pour soulager l’animal, il est impératif de traiter la cause de la dermatite. Autrement dit: il faut éradiquer les puces. Pour cela, le chat devra faire l’objet d’un traitement anti-puces adapté. Son environnement ainsi que ses éventuelles congénères devront également faire l’objet d’un traitement concomitant de manière à éliminer toute trace du parasite et, surtout, de limiter le risque de réinfestation. Pour cela, le vétérinaire dispose d’une large palette de produits: collier, spray, shampoing, spot-on… Les démangeaisons, elles, seront soulagées par l’application locale d’un antiprurigineux.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X