Sommaire

Le cadeau égocentrique

Exemples : un peintre qui donne une de ses toiles, un fan de cuisine qui offre un robot dernier cri...

Type de personnes qui l'offre : un oncle artiste, un ami passionné

Effet produit : incompréhension voire un peu de frustration

Sens caché : « Cette personne ne peut pas imaginer ou accepter que le receveur ait des goûts différents des siens» révèle S. Tenenbaum. L'offrant nie l'autre et cela transparait aussi dans sa façon théâtralisée d'offrir. Le cadeau devient un moyen de se mettre en valeur.

Conseil : jouez l'ironie en rajoutant vous-même des flatteries à ce « si généreux »

Le cadeau trop cher

Exemples : une voiture, un voyage...

Type de personnes qui l'offre : un nouveau fiancé, un ami qui a gagné au loto

Effet produit : selon notre lien avec l'offrant on peut être ravi ou soupçonneux

Sens caché : « Il est possible que cette personne ne tienne pas compte des moyens du receveur. Il veut montrer qu'il a beaucoup d'argent et se moque de mettre mal à l'aise» avance S. Tenenbaum. Autre possibilité, la personne veut marquer le coup en remerciement d'un service rendu.

Conseil : si le cadeau est offert de bon cœur profitez-en!

Le cadeau peu onéreux

Exemples : un livre de poche, un mug...

Type de personnes qui l'offre : un collègue peu proche, une amie a petits revenus

Effet produit : si le cadeau est personnalisé on est content du geste

Sens caché : « Cela dépend des moyens de la personne. Elle est peut-être dans une mauvaise passe et ne le dit pas. Ou alors elle n'avait pas envie de dépenser beaucoup d'argent pour les cadeaux» explique la psychothérapeute. Nous avons souvent tendance à évaluer le coût du cadeau... mais au final c'est l'intention qui compte !

Conseil : si ce cadeau dénote un manque d'intérêt de l'offrant n'y prêtez pas plus d'attention que ça

Le cadeau répétitif

Exemples : le même cd 5 fois de suite, chaque année la même écharpe rose...

Type de personnes qui l'offre : une tante un peu gâteuse, un ami préoccupé

Effet produit : la première fois on est ravi mais à la longue on se lasse.

Sens caché : « L'offrant n'a pas envie de s'en préoccuper ou a juste oublié qu'il a déjà acheté la même chose l'an passé. Il peut aussi être toujours attiré par les mêmes choses », précise S. Tenenbaum. Peut-être s'agit-il aussi d'un manque d’imagination ou de confiance en soi qui le pousse à ne pas chercher ailleurs.

Conseil : échangez-le en magasin, il vous en restera toujours un exemplaire !

Le cadeau empoisonné

Exemples : un meuble de famille, un animal, une plante à qui n'a pas la main verte...

Type de personnes qui l'offre : une grande tante, votre mère

Effet produit : déception totale et incompréhension

Sens caché : « Ce n'est pas forcément un vilain cadeau, mais vous n'allez absolument pas savoir quoi en faire. En général, il est offert par un proche donc on ne peut pas s'en séparer », dévoile S. Tenenbaum. Le principal souci est que ce cadeau vous engage dans le temps et peut créer de la rancoeur.

Conseil : rangez-le au grenier et ressortez-le quand l'offrant vous rend visite.

Le cadeau preuve d'amour

Exemples : un bijou précieux, un parfum rare...

Type de personnes qui l'offre : votre mari, vos enfants ou vos parents.

Effet produit : que du bonheur !

Sens caché : en général, c'est quand on aime quelqu'un qu'on lui offre un cadeau. Sylvie Tenenbaum précise : « L'amitié et l'affection se manifeste ainsi, mais c'est aussi parfois le moyen de dévoiler un amour non avoué.» Le souci dans ce dernier cas est qu'on n'achète pas l'amour... Donc le résultat n'est pas garanti.

Conseil : offrez en retour un petit cadeau, mais surtout du temps et de l'affection.

Le cadeau pardon

Exemples : un bouquet de fleurs, des chocolats...

Type de personnes qui l'offre : un ami qui vous a blessé, un mari infidèle

Effet produit : cela peut compenser le préjudice s'il n'est pas trop grave.

Sens caché : « En général ce sont des cadeaux offerts en dehors des fêtes. Le message est : je t'ai fait de la peine donc je t'achète quelque-chose. Mais ça ne fonctionne pas toujours, » explicite S. Tenenbaum. Ces cadeaux marquent le regret quand ils sont rares et sincères, mais ne dédouanent pas le coupable.

Conseil : le plus important est que l'offrant s'engage à ne pas recommencer.

Le cadeau à message

Exemples : une balance pour une personne ronde, un roman d'amour pour une célibataire...

Type de personnes qui l'offre : votre meilleure amie (ou pire ennemie), votre frère.

Effet produit : on peut mal le prendre mais ça part souvent d'un bon sentiment

Sens caché : « Les cadeaux sont tous plus ou moins à message. Certains sont très clairs, d'autres plus inconscients », énonce S. Tenenbaum. L'objectif est souvent de faire réagir positivement. Mais parfois ces cadeaux sont des outils de vengeance en cas de rancune passée...

Conseil : respirez un bon coup et méditez sur les intention de l'offrant avant de réagir.

Le cadeau raté

Exemples : un livre à un fou de jeux vidéos ou un pull en mohair à une personne allergique...

Type de personnes qui l'offre : votre voisin, une vague connaissance

Effet produit : déception totale !

Sens caché : « C'est typiquement le cadeau qui tombe à côté. Soit parce qu'on ne connait pas la personne soit parce qu'on n'en pas envie de prendre du temps à chercher» explique Sylvie Tenenbaum, psychotérapeute. Nous avons aussi tendance à offrir ce que nous aimerions nous-mêmes recevoir. En général ces maladresses sont donc inconscientes.

Conseil : n’hésitez pas à guider le prochain achat avec des indices.

Sources

«Ce que disent nos cadeaux », de Sylvie Tenenbaum, Ed. Leduc.S, 2010 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.