Sommaire

Les fantasmes pimentent la réalité

Si vous vous en teniez à la réalité, en pensant à l'amour, vous ne penseriez qu'à ce que vous faites déjà ou bien à ce que vous projetez de réaliser : une autre position, une autre caresse... Et votre vie sexuelle serait un peu monotone ! Fantasmer permet d'imaginer des choses que vous ne réaliserez sans doute pas, et permettent ainsi de mettre du sel dans vos relations sexuelles.

Le conseil : Attention, les fantasmes, c'est comme les épices... Un peu, ça donne du goût, trop, ça gâche tout ! Sachez trouver le bon dosage...

On innove grâce aux fantasmes

Le sexe toujours dans la même position, à la même heure avec les mêmes gestes, c'est un signe d'imagination peu fertile ! (Même si cela peut rendre heureux !) Fantasmer permet d'imaginer mille et une sortes de variantes. Cela permet ensuite en pratique, des variations sexuelles. Mais il y a plus : plus vous faites travailler votre imagination, et plus elle devient riche et fertile. Habitué à fantasmer, votre esprit sait trouver matière à fantasmer avec de plus en plus de brio...

Le conseil : Très souvent, de toutes petites choses suffisent à introduire des changements agréables.

Fantasmes : plus de sex appeal !

Faire l'amour finalement, c'est toujours pareil. Désir, excitation, préliminaires, pénétration, va-et-vient et orgasme. C'est la vie imaginaire qui donne une tonalité très personnelle à la sexualité. Selon votre manière de considérer, de rêver à la sexualité, vous faites l'amour d'une manière unique semblable à nulle autre.

Personne n'a exactement les mêmes désirs, les mêmes excitations, les mêmes fantasmes que vous. C'est en grande partie grâce aux fantasmes que faire l'amour avec une personne ne sera jamais semblable à le faire avec une autre. Et c'est, au final, ce qui rend une personne désirable !

Le conseil : Ne méprisez pas vos fantasmes, chérissez-les, ils signes de votre individualité et source d'énergie pour votre vie sexuelle.

Les fantasmes boostent l'excitation

Si vous avez fait l'amour dans la nature, sur une plage, ou dans un ascenseur et que cette expérience fut inoubliable, vous pouvez l'utiliser comme fantasme. Vous l'avez mise en mémoire, non comme un véritable ordinateur, mais accompagné des émotions qui vont avec. Du coup, il vous suffit de retrouver une expérience excitante pour déclencher une excitation.

Le conseil : Quand vous n'éprouvez pas de désir, pensez à avoir recours à votre bibliothèque intérieure de fantasmes... Il y en a certainement plusieurs susceptibles de faire monter votre excitation.

Fantasmer = entretenir le désir

L'attente augmente le plaisir ! Certains fantasmes dits "anticipatoires" permettent de conserver un seuil de désir élevé au sein du couple. Ils permettent d'imaginer à l'avance les gestes que vous ferez lors de votre prochaine union charnelle. Il s'agit ici de fantasmes réalisables. On peut s'imaginer par exemple en train de tester une nouvelle position ou quel plaisir ce sera d'embrasser ses seins, de caresser ses fesses... (ou autre chose qui vous est plus agréable !) Il s'agit là d'un excellent carburant pour la libido.

Le conseil : Si vous n'avez jamais pratiqué ce type de fantasmes spontanément, faites-le volontairement. Non seulement c'est très agréable, mais cela rend les relations sexuelles réelles plus excitantes.

Fantasmer pour 'vivre' des interdits

Nous avons toutes et tous des envies inavouables, inimaginables à vivre dans la réalité : "Je me promène nu et déclenche l'excitation des passantes", "Je me fais fouetter par une femme", "Je participe à une partouze", etc. Ces fantasmes peuvent provoquer une excitation, même si nous savons que nous n'avons aucune envie de les réaliser dans la réalité.

Le conseil : Si jamais un tel fantasme vous gêne, faites votre possible pour l'accepter. Il est probable qu'il se révélera ensuite beaucoup moins gênant. C'est souvent la lutte pour éviter certaines pensées qui les rend encore plus fortes et dérangeantes !

Fantasmes : facteurs de longévité ?

Ils sont facteurs de longévité dans le couple. L'autre est un partenaire de vie, un partenaire d'amour. Mais faire l'amour avec la même personne toute sa vie peut paraître enfermant. Quand on sait fantasmer et partager un peu ses fantasmes, c'est le contraire qui se produit, on se sent libéré. L'autre devient complice de vos jeux (imaginaires ou réels), vous connaît mieux et cette complicité sexuelle vous rend plus heureux que des aventures brèves sans intimité profonde.

Le conseil : Accepter de vous dévoiler un peu sur le plan de vos fantasmes permet d'augmenter votre degré complicité, donc de votre lien affectif.

Pensées sexuelles fréquentes : normal ?

Le plaisir, on le ressent dans l'excitation et au moment de l'orgasme. Finalement, dans une vie, cela représente très peu de temps. Heureusement que les fantasmes sont là. Plusieurs fois par jour, une pensée sexuelle vous traverse l'esprit. C'est un petit plaisir, pas aussi grand que de faire l'amour avec la personne aimée, mais un petit plaisir quand même.

Le conseil : Profitez du plaisir de vos fantasmes quand ils sont agréables, sans vous culpabiliser. Ils sont source d'un plaisir naturel, tout comme un petit en-cas quand vous avez un petit creux !

Comment décrypter ses fantasmes

Vos fantasmes sont souvent vos désirs poussés à l'extrême. Ils caricaturent ces désirs, vous permettant peut-être de mieux vous comprendre. Une femme qui fantasme qu'elle se fait agresser sexuellement peut dans la réalité apprécier d'être parfois passive pendant une relation sexuelle. Un homme qui rêve qu'il s'exhibe nu en public peut aimer que sa partenaire admire son corps et son sexe...

Le conseil : Regardez en face vos fantasmes pour chercher à comprendre ce qu'ils peuvent vous apprendre de vous et des ressorts de votre excitation.

Signes de bonne santé sexuelle ?

Les personnes ressentant peu ou pas du tout de désir sexuel sont celles qui fantasment le moins. Souvent, par culpabilité, elles s'empêchent d'avoir des pensées érotiques. C'est une réaction beaucoup plus souvent féminine que masculine. "Une femme bien n'a pas de telles pensées...", c'est l'idée fréquente que l'éducation a réussi à apprendre à certaines femmes. Fantasmer est pourtant un signe de bonne santé sexuelle.

Le conseil : Si vous éprouvez peu ou pas de désir sexuel, apprenez à fantasmer volontairement, même si au début, cela vous semble artificiel. Vous alimenterez ainsi votre libido. Notez que cela peut être efficace même s'il existe une raison médicale à votre libido faible.

Que penser des rêves étranges ?

Votre patron est un monstre et vous avez rêvé que vous le fouettiez attaché, ou qu'il vous suppliait de l'accepter comme amant... Il se peut que vous le supportiez beaucoup mieux et que vous le voyez d'un autre œil. Des rêves nocturnes spontanés se produisent régulièrement dans ce but : vous aider à relever la tête ! Ils sont parfois un peu dérangeants, mais quand on y pense, on a plutôt envie de s'en amuser.

Le conseil : Si un tel rêve survient, prenez-le comme un message positif de votre inconscient qui cherche à vous aider. Ne croyez pas que vous êtes bizarre !

Des situations propices aux fantasmes

Certaines situations sont propices aux fantasmes. C'est le cas notamment lorsqu'on est séparé de l'être aimé. On peut souffrir de ne pouvoir faire l'amour avec l'autre, se faire câliner, cajoler... Fantasmer le coït peut alors être salutaire et ne doit pas donner lieu à un sentiment de culpabilité. Les fantasmes permettent de transformer cette réalité difficile en un film agréable. Le rêve rend l'attente non seulement supportable, mais parfois délicieuse.

Le conseil : Ne vous contentez pas de fantasmer uniquement lorsque vous êtes séparés. Faites-vous plaisir en fantasmant volontairement, cela vous rendra d'autant plus joyeux !

Fantasmes : soupape de sécurité ?

Il est impossible de réaliser toutes nos envies érotiques telles que nous les imaginons au moment où nous y pensons. L'imagination permet donc aux pensées de ne pas buter contre le mur de la réalité. Nous créons un monde virtuel pour y insérer notre force de vie, la libido... Trouvant un espace de liberté, nos pensées érotiques ne restent pas sous pression comme un poids à porter. Elles peuvent au contraire nous donner des ailes dans nos relations réelles.

Le conseil : Considérez vos fantasmes comme un témoin de votre liberté intérieure et non comme des pulsions tyranniques !

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Le blog du Dr Catherine Solano, médecin sexologue

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.